SVP
Actualité

Accès aux soins : 7 français sur 10 y ont déjà renoncé

Date de publication
Temps de lecture
1min
Accès aux soins : 7 français sur 10 y ont déjà renoncé
Selon les derniers résultats de l'Observatoire de l'accès aux soins Jalma/IFOP 2014, publiés début février, 70 % des Français ont déjà renoncé à consulter un médecin à cause de la difficulté à obtenir un rendez-vous rapidement chez un spécialiste. Les délais pour avoir une consultation varient énormément selon les régions en France.

En cause les délais d'attente et tarifs des consultations

L'enquête a été effectuée, en 2014, auprès d'un échantillon de 1 021 personnes âgées de 18 ans ou plus, représentatives de la population française.

Le délai d'attente pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste est passé de 44 jours en 2011 à 51 jours en 2014. Le délai est particulièrement long chez les ophtalmologues ,111 jours et les dermatologues, 50 jours en moyenne

Concernant les cardiologues il faut en moyenne 42 jours pour obtenir un rendez-vous. Selon les régions ce délai passe du simple au triple: moins de 21 jours en région Languedoc-Roussillon, Paca ou Corse, contre plus de 72 jours pour la Picardie, la Champagne-Ardenne ou la Bourgogne.

Pour certaines spécialités la cause pourrait être une démographie déclinante et donc une baisse du nombre de spécialistes.

Parmi les Français ayant renoncé à des soins médicaux, 67 % mettent en cause les délais avant d'obtenir un rendez-vous et 46 % les tarifs de la consultation.

Cette étude souligne aussi que 65 % des Français estiment que notre système de santé se dégrade. Et pourtant, ils se déclarent très majoritairement satisfaits de leur généraliste (92 %) et de leur spécialiste libéral (86 %).

Le prochain Observatoire de l'accès au soin sera publié au mois de novembre 2015.




Partager

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.