SVP
Actualité

Attractivité de la fonction publique en France : l'OCDE livre ses conclusions

Date de publication
Temps de lecture
3min
Attractivité de la fonction publique en France : l'OCDE livre ses conclusions
A l'occasion de la conférence de clôture du projet dédié au renforcement de l'attractivité de la fonction publique dans les territoires le 19 avril 2023, l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a remis deux rapports d'analyse. Le premier rapport porte sur l'attractivité de la fonction publique et les potentiels freins dans quatre régions pilotes françaises (Grand Est, Hauts-de-France, Ile de France et Normandie), le second sur les évolutions de l'emploi et les bonnes pratiques en ressources humaines (RH) permettant de répondre aux enjeux de recrutement et de fidélisation.

Un enjeu européen

Ces deux rapports remis par l'OCDE sont le fruit d'un travail de 18 mois mené en partenariat avec la Direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP) et financé par la Commission européenne. L'attractivité de la Fonction publique figure en effet au cœur des défis communs aux administrations européennes identifiés dans la Déclaration de Strasbourg du 17 mars 2022.

Etablir un diagnostic de l'attractivité de la fonction publique dans les territoires français

A partir d'une analyse principalement qualitative des régions Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie, l'OCDE propose 12 pistes permettant de renforcer l'attractivité de l'Etat en région :

- améliorer la visibilité et l'attractivité des emplois offerts par l'État dans les territoires ;

- renforcer la clarification en cours de la logique de rémunération auprès des agents et des candidats ;

- mettre en place des viviers internes et externes pour répondre aux spécificités des emplois en tension ;

- améliorer l'application de valeurs managériales interministérielles ;

- valoriser la mobilité vers l'administration territoriale de l'État dans les parcours de carrière et concevoir des carrières régionales ;

- utiliser de façon stratégique les modalités d'entrée dans la fonction publique ;

- renforcer et clarifier l'écosystème RH de l'administration territoriale de l'État ;

- repenser le positionnement et les missions des plateformes régionales d'appui interministériel à la gestion des ressources humaines ;

- tirer parti du télétravail pour améliorer l'attractivité des postes ;

- renforcer l'accompagnement des agents et la coordination des acteurs de l'action sociale ;

- identifier les conditions d'accompagnement des conjoints dans un contexte de dynamisme économique régional contrasté ;

- miser sur le capital culturel et environnemental des territoires pour attirer et fidéliser les agents publics.

Evolutions de l'emploi et bonnes pratiques RH

Le second volet du rapport explore les mesures mises en œuvre par d'autres administrations des pays membres de l'OCDE ainsi que dans le secteur privé pour développer ou adapter leurs politiques de ressources humaines afin de mieux planifier les efforts d'attractivité.

Les auteurs relèvent plusieurs bonnes pratiques similaires permettant aux administrations publiques de s'adapter aux grandes tendances de l'évolution de l'emploi public et de renforcer leur attractivité. Ils constatent notamment une gestion des ressources humaines plus stratégique et une gestion renforcée des talents facilitée par la transformation numérique permettant d'analyser de grandes quantités de données relatives aux compétences et au parcours de carrière des agents publics.


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.