SVP
Actualité

Comment améliorer la gestion des compétences ?

Date de publication
Temps de lecture
6min
Comment améliorer la gestion des compétences ?

Une gestion RH efficace repose sur la mise en place d’une stratégie basées sur les développement des  compétences. 

Les compétences des salariés, qu’elles soient techniques ou comportementales, joue un rôle clé dans l’amélioration de la performance de l’entreprise. Comment optimiser la gestion des compétences au sein de l’entreprise ?

Gestion des compétences, à quoi ça sert ?

La GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels), anciennement GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) représente un enjeu RH stratégique pour les professionnels des Ressources Humaines. 

Bon à savoir : la GEPP est obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés. 

La gestion des compétences correspond à la manière dont une entreprise gère son capital humain, tout en veillant à ce que les compétences des collaborateurs correspondent à ses objectifs de développement. 

Cette gestion proactive des ressources humaines vise à anticiper les mouvements des effectifs, les évolutions métiers ainsi que les tendances du marché. Elle permet également de faciliter le dialogue social interne et de réduire les risques de plans sociaux.

Une politique de gestion des compétences offre une vision précise des ressources humaines à un instant T, en s'appuyant sur : 

  • une cartographie des compétences, des métiers et des qualifications disponibles

  • l’âge moyen au sein des équipes et la pyramide des âges

  • les types de contrats recrutés

  • le lien entre les compétences et le catalogue de formation professionnelle 

Quelle est l’utilité de la gestion des compétences ? Les objectifs sont multiples. Tout d’abord, une telle stratégie vise à renforcer le dynamisme et la compétitivité de l’entreprise. L’organisation peut se démarquer en anticipant les mutations économiques, sociales, environnementales, juridiques ou technologiques et en répondant aux enjeux relatifs à son secteur.

La performance ainsi que la productivité de l’organisation sont donc étroitement liées à la qualité de la gestion des compétences. 

Un modèle de gestion des compétences et des métiers dynamique offre également des avantages aux salariés. En devenant acteur de leur carrière, ils développent leur employabilité et leurs compétences pour répondre aux évolutions du monde professionnel et aux enjeux stratégiques de l’entreprise.

Par ailleurs, cet accompagnement leur permet d’envisager des évolutions professionnelles répondant à leurs attentes.

Ainsi, un projet de GEPP peut œuvrer en faveur de la fidélisation des collaborateurs et de l’amélioration de la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail).

Comment mettre en place cette démarche ?

Pour commencer, l'entreprise doit définir à quels objectifs stratégiques répond la mise en place d’une politique de gestion de compétences. Ces objectifs doivent êtres directement liés à vos besoins actuels ou futurs. 

En fonction de vos besoins et de vos objectifs, vous serez en mesure d’identifier les actions à mettre en œuvre mais aussi de sélectionner les fonctionnalités clés d’un logiciel de gestion des compétences. Ces fonctionnalités peuvent être variées : plan de développement des compétences des collaborateurs, gestion des carrières, pilotage des entretiens et objectifs, formations etc.

De plus, effectuer une cartographie des compétences et des emplois constitue un moyen efficace de mesurer l’écart entre l’existant et les besoins de l’entreprise.

Une fois ces étapes terminées, vous serez capable de construire puis déployer un plan d’action ayant pour objectif de réduire ces écarts. Il peut se traduire par l’élaboration d’un plan de formation, par l’évolution de certains postes ou encore par une réorganisation en interne. Pour atteindre vos objectifs, toutes les parties prenantes de l’entreprise devront être impliquées dans sa mise en application (direction, services RH, managers, représentants du personnel, collaborateurs).

Les professionnels des ressources humaines peuvent s’appuyer sur différents outils pour améliorer la gestion des compétences des collaborateurs : 

  • Le référentiel métiers et compétences (pour cibler précisément les besoins en recrutement, de formation ou guider le manager lors de l’entretien d’évaluation annuel)

  • La pyramide des âges (pour anticiper la passation des compétences, les départs à la retraite et les mobilités)

  • Le plan de développement des compétences

  • Le bilan de l’entretien annuel (pour évaluer chaque compétence et connaître les aspirations des salariés)

  • Un logiciel de gestion des compétences

Enfin, une fois votre plan d’action lancé, n’oubliez pas de calculer son retour sur investissement à l’aide d’indicateurs de performance RH. Après l’analyse de ces données, un ajustement peut être nécessaire. 

Comment optimiser la gestion des compétences ?

Pour gagner en efficacité, l’entreprise peut opter pour un outil de gestion des compétences.

Remplir à la main un tableau Excel est chronophage. Ce procédé n'est pas optimal pour anticiper vos besoins en compétences, ni pour mettre en œuvre une politique efficace de GEPP.

L’évaluation des compétences professionnelles des salariés nécessite d’automatiser certaines tâches à l’aide d’un logiciel de gestion des compétences. Cette évaluation est cruciale pour analyser le niveau d’expertise de l’entreprise et rendre les collaborateurs acteurs de leur évolution.

Certains logiciels sont gratuits mais ils offrent des fonctionnalités très limitées. D’autres sont payants (disponibles en SaaS) et permettent à l’entreprise de mettre en place une véritable stratégie prévisionnelle de gestion des emplois et des parcours professionnels. 

Ils permettent notamment d’identifier et d’analyser les compétences métiers disponibles en interne, afin d’anticiper les besoins en recrutement liés par exemple aux départs à la retraite ou à une mobilité.

Ces logiciels offrent également à l’entreprise la possibilité d'évaluer les compétences des salariés et de créer un référentiel précis et exhaustif. L’entreprise dispose donc de suffisamment de visibilité pour construire des plans de formation adaptés à ses besoins.

Bon à savoir : il est important de veiller à choisir un logiciel facilement intégrable en tant que module au sein de votre SIRH (Système d’Information des Ressources Humaines). Cette connectivité simplifiera d’autant plus la gestion des flux de données entre vos différents outils RH.

Pour bien choisir votre logiciel de gestion des compétences, vous devez prendre en considération plusieurs critères. Franchir le cap de la dématérialisation RH implique de vérifier la conformité de l’outil avec les normes en vigueur. La traçabilité des données doit être garantie et explicitée, notamment en matière de politique de confidentialité et de respect du RGPD.

Le saviez-vous ? SVP SIRH propose un ensemble de modules RH interconnectables vous permettant de construire le SIRH qui répond à vos enjeux. Celui-ci inclut un module dédié au management des talents et à la gestion des compétences

Choisir un SIRH modulaire vous offre l’opportunité de le construire brique après brique, en fonction des fonctionnalités dont vous avez précisément besoin. L’objectif est simple : vous faire gagner en efficacité.

En savoir plus




Partager

Gestion des compétences et du parcours collaborateur

Gestion des compétences, emplois et parcours collaborateur

Voir l'offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.