SVP
Actualité

Commerces de proximité : quel bilan des politiques en leur faveur ?

Date de publication
Temps de lecture
2min
Commerces de proximité : quel bilan des politiques en leur faveur ?
Commerces de proximité : le rapport de la Cour de Comptes dresse le bilan des politiques de l’Etat en leur faveur

Des politiques territorialisées

En introduction de son rapport, la Cour des Comptes fait le bilan des aides de l’Etat en faveur des commerces de proximité.
Depuis 2017, l’Etat a mis en place plusieurs programmes de soutien à la vie commerciale de proximité selon la taille des communes.
Ainsi, le programme Action Cœur de Ville (ACV) concerne les villes moyennes (236 actuellement), quand Petites Villes de Demain (PVD) s’adresse aux communes de moins de 20 000 habitants et compte 2000 communes bénéficiaires.
Par ailleurs, les aides mises en place suite à la pandémie reçoivent un accueil mitigé de la part des élus. 
A l’exception de la fonction de managers de centre-ville (manager de commerces), dont l’expertise a été reconnue.

Un suivi des actions menées à améliorer

La Cour des Comptes interpelle sur la nécessité d’améliorer le suivi et l’évaluation des programmes mis en place.
Ainsi, pour l’exemple de ACV, il semble que la vacance commerciale diminue, sans que cela soit effectivement traçable dans le cadre d’un indicateur fiable.
Autre exemple, les finances des collectivités sont mal tracées, ce qui ne permet pas d’identifier exactement les ressources allouées aux commerces.
Enfin, la Cour des Compte appelle à une meilleure collaboration entre les programmes globaux d’aménagement et de vie économiques (ACV et PVD) et ceux relevant seulement du développement économique.

Numérique et accessibilité : accroître l’effort 

Pour la Cour des Comptes, le e-commerce est insuffisamment pris en compte dans le cadre des programmes existants. Alors que seulement 17% des commerces de proximités disposeraient d’un site de vente en ligne (chiffres 2020). Un effort doit donc être entrepris dans ce sens. 
D’autant que, conséquemment, il existe toujours un problème d’accessibilité dans les territoires ruraux qui, s’il n’est pas adressé, ne permettra pas la croissance des commerces de proximité. En ce sens, le numérique et la prise en compte des mobilités devraient concourir à favoriser la redynamisation des centres villes. 


Partager

Veille métier secteur public

Chaque jour, retrouvez la sélection des actualités clés qui impactent le quotidien des décideurs publics

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.