SVP
Actualité

Conclure un contrat de travail en Chine

Date de publication
Temps de lecture
2min
Conclure un contrat de travail en Chine
Le contrat de travail chinois doit être obligatoirement écrit, voire même enregistré pour les employeurs étrangers. La période d'essai n'est pas obligatoire, mais si elle existe, elle est très encadrée.

Le contrat de travail chinois doit être obligatoirement écrit, voire même enregistré pour les employeurs étrangers. La période d'essai n'est pas obligatoire, mais si elle existe, elle est très encadrée.

Le contrat doit être écrit sous peine de sanctions financières

La loi impose la signature d'un contrat de travail en indiquant les mentions principales suivantes : termes du contrat, description des fonctions, conditions de travail, rémunération, règles de discipline, conditions de cessation anticipée, conséquences en cas d'inexécution du contrat.

Le contrat doit impérativement être écrit. En cas d'absence de contrat écrit, la sanction est le paiement d'un double salaire versé au salarié.

De plus, le contrat, au bout d'une année, sera considéré être un CDI.

Pas plus de 2 CDD consécutifs, d'une durée totale de 10 ans

Les contrats de travail peuvent être conclus pour une période déterminée ou indéterminée.

Un salarié ne pourra accomplir que deux CDD pour un même poste, la durée maximale de 2 CDD étant de 10 ans.

A l'issue d'un CDD non renouvelé, l'employeur doit verser une indemnité équivalent à 1 mois de salaire par année accomplie.

Le contrat de travail doit être enregistré auprès de l'Administration

Les EIE (entreprises à investissements étrangers) doivent enregistrer les contrats individuels de travail auprès du Bureau du travail dans le délai d'un mois à compter de la signature du contrat.

Une période d'essai bien encadrée

La période d'essai, s'il y en a une, doit être précisée par écrit dans le contrat. Elle est soumise aux maximas suivants :

- contrat entre trois mois et un an : 1 mois maximum,

- contrat entre un an et trois ans : 2 mois maximum,

- contrat de plus de trois ans et CDI : 6 mois maximum.



Pendant cette période, le salaire devra correspondre au moins à 80% du salaire contractuel.



En cas de licenciement pendant la période d'essai, l'employeur devra prouver que l'employé ne remplit pas les conditions requises et établies par le contrat.





Une question pour réussir son développement à l'international ? Les experts SVP vous répondent !





Cliquez ici pour retrouver toutes nos informations sur les relations internationales

Cette lettre est réalisée par : Say Yiek Chhe, Nathalie Vuillet, Robert Giovannelli, Laure Istria
Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.

Testez le site web svp.com et gagnez des chèques cadeaux !

Participez à nos tests utilisateurs et aidez-nous à améliorer la navigation et les services svp.com. Vous recevrez des chèques cadeaux en remerciement de votre participation. Durée du test : 30mn. Inscrivez-vous dès maintenant !

Je participe