SVP
Actualité

Emploi des seniors : qui sont-ils et comment travaillent-ils ?

Date de publication
Temps de lecture
3min
Emploi des seniors : qui sont-ils et comment travaillent-ils ?
Le débat en cours sur la réforme des retraites relance les interrogations sur l'emploi des seniors. Et avant de proposer une photographie des dispositifs juridiques existants ou à venir dédiés, et d'envisager les pratiques des entreprises, un état des lieux s'impose. Les dernières données statistiques permettent, en effet, de comprendre leur taux d'activité, leur taux de chômage, l'emploi des femmes, leur difficulté ou non pour retrouver un poste, la place de la France par rapport à ces voisins européens, mais aussi de se questionner sur une réalité démographique. Qui sont les seniors et comment travaillent-ils ? Un constat en quelques chiffres.

Des Français plus âgés….et plus actifs

Le 17 janvier, l'INSEE a rendu public les derniers chiffres concernant la population française. Parmi les données publiées – nous sommes désormais plus de 68 millions - un élément a fait plus particulièrement écho à l'actualité. Au 1er janvier 2023, les 65 ans et plus représentaient 21,3 % de la population (alors que 23,5% des Français avaient moins de 20 ans). Combiné avec la baisse de la natalité, le vieillissement de la population se poursuit donc, note l'institut statistique, rappelant qu'en 2012, seuls 17,1% des Français appartenaient à cette tranche d'âge. Par ailleurs, début 2023, la France comptabilisait plus de 4 millions de personnes ayant entre 60 et 64 ans.

Si dans le langage courant, les plus de 60 ans sont bien des seniors, qu'en est-il dans le monde du travail ? Il n'est pas possible, en effet, d'en donner une définition unique. Plusieurs approches sont possibles, allant du profil senior - expérimenté et ayant un certain nombre d'années d'expérience mais qui peut avoir autour de 40 ans ; au plus de 45 ans - qui entame sa deuxième partie de carrière. Le législateur, quant à lui, retient souvent les 57 ans et plus.

La DARES, quant à elle, a tranché et prend en compte les personnes âgées de 55 à 64 ans dans le cadre de son enquête sur l'emploi des seniors. Et les conclusions de la dernière étude* sont sans appel. Le taux d'emploi de cette tranche de la population est au plus haut depuis les années 70. Ainsi, en 2021, 56% des 55-64 ans étaient en emploi, et 59,7% en activité**. Les réformes des retraites, amenant allongement des durées de cotisations et recul de l'âge d'ouverture des droits, ont eu un impact fort, le taux d'activité des seniors ayant augmenté de 27 points entre 2000 et 2021.

Chômage, temps partiel, parité : un emploi senior multifacettes

D'autres éléments viennent nuancer ces chiffres encourageants et sont nécessaires pour une vision complète du marché du travail. Premier et non des moindres : le taux d'emploi. Ce dernier chute rapidement avec l'âge : alors qu'il est de 81,8% pour les 25 – 49 ans, et qu'il est encore de 75,1% pour les 55-59 ans, il n'est plus que de 35,5% pour les 60-64 ans. Parallèlement, le taux de chômage augmente, lui, légèrement avec l'âge, de 6% pour les 55-59 ans, à 6,9% pour les 60-64 ans.

D'autres points viennent enrichir la lecture du marché :

- la France n'est pas en bonne place au niveau européen, apparaissant en 16ème position du " classement " des 27, concernant le taux d'emploi des seniors. Elle est en deçà de 4,5 points de la moyenne européenne et de plus de 20 points de celui de la Suède,

- les femmes seniors sont moins en emploi que les hommes (54,3% contre 57,7%), subissent plus de sous-emploi et sont plus souvent à temps partiel (32% d'entre elles, contre 11% pour les hommes),

- ce temps partiel n'est toutefois pas toujours subi, bien au contraire. Le cumul emploi-retraite augmente même avec l'âge. Ainsi, la moitié des 65-69 ans en emploi sont en temps partiel. C'est 20 points de plus que pour la tranche d'âge inférieure.

Enfin, quand les seniors sont au chômage, le retour à l'emploi n'est pas simple, notamment pour les cadres, selon une étude l'APEC***. Alors que 81% des personnes interrogées rappellent que leur chômage fait suite à une rupture du contrat à l'initiative de l'employeur, ils pensent à 90% que leur âge sera un désavantage dans leur recherche d'emploi. Ayant tendance à rechercher un " emploi miroir " de leur ancien poste, ils ont aussi souvent du mal à se retrouver dans les offres publiées.

Pour répondre à l'inadéquation entre les profils recherchés et ceux des cadres seniors, l'accompagnement de ce public reste crucial. Il convient donc d'envisager les leviers d'actions à mettre en place pour leur emploi.

* parue en janvier 2023, mais portant sur l'année 2021 https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/les-seniors-sur-le-marche-du-travail-en-2021

** en tenant compte des personnes au chômage.

*** " Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherche d'emploi ", janvier 2022


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.