SVP
Actualité

Financement des syndicats : la possibilité d'une fiscalisation

Date de publication
Temps de lecture
1min
Financement des syndicats : la possibilité d'une fiscalisation
Un syndicat est majoritairement financé par les contributions de ses membres. En règle générale, ces contributions sont versées par les collectivités adhérentes à partir de leurs budgets propres. Toutefois, le syndicat peut décider de fiscaliser ces contributions. Les calculs sont ainsi réalisés par les services fiscaux après accord des communes.

La fiscalisation des contributions

Un syndicat peut décider de remplacer en tout ou partie les contributions budgétaires versées par ses membres par des contributions fiscalisées. Cependant, il convient de rappeler que les syndicats ne disposent d'aucun pouvoir fiscal : ils ne peuvent ni voter des taux, ni voter d'exonérations.

De facto, le syndicat doit ainsi voter un produit par commune. Il s'agit dès lors d'une imposition additionnelle et d'un accroissement de la pression fiscale pour les contribuables.

Rôle des services fiscaux et des communes

Il appartient aux services fiscaux de déterminer les fractions supplémentaires de taux qui figureront de manière isolée dans les rôles d'imposition des contribuables. Le calcul des contributions est effectué proportionnellement aux recettes que chacune des taxes procurerait à la commune, si l'on appliquait les taux de l'année précédente aux bases de l'année en cours.

Les communes doivent être consultées dans un délai de quarante jours, et peuvent s'opposer à la fiscalisation en affectant d'autres ressources au paiement de leurs quotes-parts respectives.

" Décideurs financiers, SVP vous accompagne "

Le financement des syndicats s'effectue dans un contexte de plus en plus contraint.

Demandez votre entretien avez un expert ! Nous pouvons évaluer les impacts sur des profils-types de contribuables de la mise en place d'une telle fiscalisation.


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.