SVP
Actualité

Impacts Covid-19 : prévisions de croissance économique (MAJ du 07/05/2020)

Date de publication
Temps de lecture
2min
Impacts Covid-19 : prévisions de croissance économique (MAJ du 07/05/2020)
Les conséquences économiques de la pandémie liées au coronavirus sont visibles et non négligeables sur l'ensemble du monde. La contraction économique dans plusieurs secteurs d'activité impactent négativement la croissance économique mondiale, avec des disparités selon les pays et en fonction des mesures de confinement qui ont été prises pour lutter contre la propagation du virus. Les Experts SVP vous proposent chaque semaine les prévisions économiques actualisées.

Quelles sont les perspectives économiques mondiales liées à cette crise ?

Les impacts économiques du Covid-19 sont mondiaux et de grande ampleur. BNP Paribas prévoit toujours un taux de croissance du PIB pour l'année 2020 en France de -7,1% malgré l'annonce de l'INSEE au 30 avril d'un PIB en diminution de -5,8% au 1er trimestre 2020, soit la baisse la plus forte sur l'historique de la série trimestrielle, depuis 1949. Ce chiffre est d'autant plus préoccupant que l'Espagne et l'Italie, qui avaient pris la décision du confinement plus tôt (respectivement le 15 mars et le 9 mars contre le 17 mars pour la France) ont été moins impactés avec un taux de croissance du PIB au 1er trimestre 2020 qui a régressé respectivement de 4,7% et 5,2%. Pour rappel, les taux de croissance du PIB 2020 en Espagne et en Italie sont respectivement estimés à -7,9% (prévisions d'ING) et -12,1% (prévisions de la BNP). Il existe donc un risque important que les prévisions de croissance de la France soient encore revues à la baisse.

Carte 07/05

Des perspectives de croissance revues à la baisse partout dans le monde

Notre focus de la semaine concerne le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Malgré la chute des cours du Pétrole (voir notre publication récente sur le Pétrole), les pays très dépendants économiquement de cette matière première sont, certes affectés par la crise économique, mais pas nécessairement davantage que les autres pays. Selon le FMI, le taux de croissance du PIB 2020 en Arabie Saoudite est estimé à -2,3% contre +2,2% prévu en octobre 2019, soit un écart de prévision de 4,5 points de %. L'Irak, pays pétrolier le plus impacté, a un taux de croissance du PIB 2020 qui est estimé à -4,7% contre +4,7% prévu en octobre 2019. Raisons évoquées : périodes de confinement moindres et marges de manœuvres financières importantes des Etats comme le Qatar, l'Arabie Saoudite ou le Koweït. Sur cette zone géographique, le Liban est le pays le plus impacté, fragilisé par un gouvernement de plus en plus décrié.

écart Maghreb


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.