SVP
Actualité

Comment réussir l’intégration d’un nouveau salarié ?

Date de publication
Temps de lecture
5min
Comment réussir l’intégration d’un nouveau salarié ?

Réussir la période d’intégration d’un nouveau salarié ne s'improvise pas. En effet, 88 % des employés estiment que leur entreprise pourrait améliorer son processus d’onboarding (étude Gallup). L’expérience collaborateur de votre nouvelle recrue commence dès sa phase d’intégration. Souvent décisive, cette période est cruciale pour amorcer les prémices de son acculturation à la culture d’entreprise et sa fidélisation. Alors, comment accueillir correctement les nouvelles recrues ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place ? Dans cet article, découvrez comment réussir l’onboarding d’un nouvel employé et augmenter vos chances de le fidéliser à long terme.

Pourquoi réussir l’intégration d’un nouveau salarié est-il indispensable ?

Toutes les ressources investies au cours du processus de recrutement sont vaines si elles s'arrêtent à l’arrivée du salarié. La période d’intégration de votre nouvelle recrue peut même être décisive : c’est l’une des premières étapes de sa fidélisation. Elle englobe ses premières semaines au sein de l’entreprise : l’accueil qui lui est réservé, la formation qui lui est donnée, la passation d’informations etc. L’objectif est de lui présenter l’entreprise, sa culture, ses valeurs, le personnel, son équipe, son poste et ses missions.

  • Le saviez-vous ? 60% des salariés affirment qu’ils n’accepteraient pas de postuler ou de travailler pour une entreprise ne partageant pas leurs valeurs. (LinkedIn, 2023)

Préparer cette période est donc indispensable pour que le nouvel arrivant ne se sente pas délaissé. S’il se sent isolé, s’il ne sait pas où trouver les informations dont il a besoin et à qui s’adresser, il peut rapidement se démotiver. 

Pour faciliter sa prise de fonction et gagner en efficacité, il a besoin de se sentir accompagné et soutenu. 

De plus, mettre en place un plan d’intégration permet au salarié de se familiariser avec la culture d’entreprise. S’il se sent en adéquation avec celle-ci, il développera naturellement un sentiment d’appartenance envers son employeur. Ainsi, il sera en mesure de se projeter à moyen et long terme dans l’organisation.

Selon l’étude CCLD x myRHline 2023, les facteurs de motivation des salariés sont les suivants : 

  1. L’adéquation avec les valeurs de l’entreprise

  2. Le management

  3. La rémunération

  4. Le cadre de vie au travail

  5. Pouvoir proposer des solutions

  6. La reconnaissance

  7. Les responsabilités

  8. Les missions

  9. Les perspectives de carrière

5 étapes pour réussir le processus d’onboarding 

#1 Préparez l’arrivée de la nouvelle recrue

L’intégration d’un nouveau salarié doit se préparer en amont pour que tout se déroule pour le mieux. 

Lors de ses premiers jours, la personne peut avoir de multiples interrogations et vous devez être en mesure d’y répondre. Ses questions peuvent concerner son contrat de travail, les avantages sociaux, la mutuelle, les congés payés, les titres-restaurant…

Vous pouvez également vous assurer que cette personne dispose du matériel nécessaire ainsi que des informations dont elle pourrait avoir besoin dès ses premiers jours.

#2 Soignez son arrivée le jour J

La seconde étape consiste à préparer la première journée du collaborateur. Une fois accueilli, vous devrez probablement régler avec lui les dernières formalités administratives relatives à son embauche (signature du contrat de travail, présentation du règlement intérieur, des consignes de sécurité etc.).

Puis, vous pouvez prévoir un entretien avec son manager visant à lui présenter le déroulement des jours à venir, ses futures missions, les outils qu’il va utiliser et les objectifs à atteindre. Les managers jouent en effet un rôle clé dans l'intégration d’un salarié. Ils peuvent également l'introduire à son équipe et lui faire visiter les lieux.

#3 Accompagnez l’intégration du nouveau salarié

Pour briser la glace, pourquoi ne pas proposer un déjeuner d’équipe pour accueillir le nouveau salarié ? L’occasion de faire connaissance avec lui et de promouvoir un climat chaleureux et de confiance. Entouré de ses collègues, il aura plus de facilité à s’intégrer et à prendre ses marques. 

Sur la base du volontariat, un des membres de l’équipe pourrait proposer de devenir son mentor ou son parrain pour le guider lors des premières semaines au sein de l’entreprise.

Son rôle consiste à présenter les rituels et habitudes entre collègues, le mode de fonctionnement au sein de la structure ainsi que les endroits à connaître.

L’entreprise peut aussi mettre à sa disposition une plateforme e-learning proposant des modules de présentation et de formation (courtes vidéos, présentation PowerPoint, création visuelle…). Pour que le talent plonge en immersion, n'hésitez pas à faire transparaître l’identité et les valeurs de la société tout au long de son parcours. Le développement de ses compétences n’en sera que plus fluide et efficace.

#4 Suivez son évolution

Une fois les premières semaines d’intégration passées, il est important de garder contact avec le nouveau salarié. Pour maintenir sa motivation, des points peuvent régulièrement être programmés avec le manager pour mesurer sa progression, répondre à ses questions, connaître ses attentes, identifier ses points forts et ses axes d’amélioration.

Ces entretiens sont également l’occasion de faire le point sur l’avancement de la formation du collaborateur.

#5 Faites un bilan à la fin de la période d’intégration du salarié

Pour garantir la satisfaction de l’employé, il est judicieux de prévoir un bilan afin d’anticiper la suite de son parcours au sein de l’entreprise. Une fois la période d’onboarding terminée, le talent ne doit pas être livré à lui-même. Pour rester motivé, il a besoin d’accompagnement, de perspectives d’évolution intéressantes et de nouveaux projets répondant à ses attentes.

Dans un contexte où les difficultés de recrutement font rage dans certains secteurs, l’onboarding des salariés représente un enjeu majeur pour les entreprises. Grâce à un processus d’intégration fluide, vous rassurez le salarié et dans le même temps, vous développez votre marque employeur.

Pour vous faciliter la tâche, vous avez la possibilité d’automatiser la gestion de certaines tâches, par exemple via un portail RH et une plateforme d’intégration des collaborateurs.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes.


Partager

Accompagnement paie et SIRH

Gérez vos paies et processus RH, favorisez l'engagement de vos collaborateurs

Voir l'offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.