SVP
Actualité

Introduction de nouveaux congés extraordinaires au Luxembourg

Date de publication
Temps de lecture
2min
Introduction de nouveaux congés extraordinaires au Luxembourg

La directive (UE) 2019/1158 concernant l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et des aidants a été transposée au Luxembourg par une loi du 15 août 2023. Cette loi introduit deux nouveaux congés extraordinaires pour les salariés.

Congé extraordinaire d’1 jour pour raisons de force majeure familiale

La loi du 15 août 2023 introduit la possibilité pour un salarié de bénéficier d’un jour de congé sur une période d’occupation de 12 mois, « pour raisons de force majeure liée à des raisons familiales urgentes en cas de maladie ou d’accident rendant indispensable la présence immédiate du salarié ».

Ce jour de congé est fractionnable (8 heures) pour un plein temps.

Le salarié doit prévenir son employeur, par écrit ou par oral, au plus tard le jour même de son absence.

Congé extraordinaire de 5 jours « aidant »

Un congé extraordinaire de 5 jours sur une période d'emploi de douze mois est également introduit par cette nouvelle loi : ce congé a pour but de permettre au salarié de « prodiguer des soins personnels ou une aide à un membre de la famille (fils, fille, mère, père, conjoint ou partenaire) ou à une personne vivant dans le même ménage qui nécessite des soins ou une assistance considérables pour raisons médicales graves. » 

Un médecin doit certifier l’état de santé de la personne.

Ce jour de congé est fractionnable (40 heures) pour un plein temps.

Le salarié doit prévenir son employeur, par écrit ou par oral, au plus tard le jour même de son absence.

Prise en charge du salaire pendant le congé extraordinaire

Pour un salarié à plein temps, l’Etat luxembourgeois prend en charge 50% des salaires payés par l’employeur pendant le congé extraordinaire, dans la limite du quintuple du salaire social minimum pour salariés non-qualifiés (i.e. EUR 12.541,20, indice 921,40), à condition que l'employeur fasse une demande en ligne dans un délai de six mois.


Partager

Suivi de l'activité et des temps de travail

Qui a dit que le suivi des temps de travail devait forcément être laborieux ?

Voir l'offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.