SVP
Actualité

La situation financière des collectivités en 2021 analysée par la Cour des comptes

Date de publication
Temps de lecture
2min
La situation financière des collectivités en 2021 analysée par la Cour des comptes
La Cour des comptes vient de publier son rapport annuel sur "Les finances publiques locales 2022 - Fascicule 1" analysant la situation financière des collectivités territoriales en 2021. Selon elle, les finances des collectivités bénéficient dans leur ensemble d'une situation très favorable en 2021 liée à la reprise de l'activité économique. La Cour des comptes constate que l'épargne brute des collectivités territoriales a même atteint un niveau supérieur à celui d'avant crise et l'investissement local a de nouveau progressé.

Une situation des finances locales globalement favorable en 2021...

De façon générale, l'état des finances des collectivités s'est amélioré en 2021 pour plusieurs raisons :

- un fort rebond de l'activité économique en 2021 ;

- une forte progression des recettes dans un contexte de réforme de la fiscalité locale : augmentation de plus de 5 % en 2021 des produits réels de fonctionnement, fort rebond des recettes tarifaires et domaniales en 2021 (+ 11,0 %), progression des concours de l'État en 2021 (+ 858 M€ hors réformes fiscales)... ;

- une progression des charges de fonctionnement inférieure à celle des produits ;

- un niveau consolidé d'épargne inédit (41,4 Md€).

De ce fait, comme l'a souligné la Cour des comptes dans son récent rapport sur "La situation et les perspectives des finances publiques", les collectivités seront certainement invitées à contribuer au redressement des finances publiques.

... A nuancer selon les collectivités

Toutefois l'analyse de l'état des finances locales par catégorie de collectivités peut s'avérer différente :

Les communes : une situation financière très favorable

Les communes – excepté celles de plus de 100 000 habitants - ont reconstitué en 2021 un niveau d'épargne brute supérieur à leur niveau d'avant crise, grâce à un rebond de plus de 10 %, et leurs produits de fonctionnement ont augmenté de 4,3%. Mais la progression des dépenses de fonctionnement est redevenue un point de vigilance.

Les départements : une situation s'améliorant nettement grâce à des recettes d'un niveau exceptionnel et des dépenses sociales modérées

La Cour des comptes constate un niveau record des droits de mutation à titre onéreux (+ 27,0 %, soit + 3,0 Md€) et une évolution modérée de leurs dépenses sociales (+ 1,5 %).

Les régions : une capacité à maintenir un fort niveau d'investissement grâce à des recettes consolidées

Des recettes de fonctionnement en augmentation de 1,5 Md€ (+ 5,4 %) en 2021. En revanche, la charge de fonctionnement des régions connait une croissance élevée (+3,5%), notamment en raison de la crise sanitaire, qui prolonge l'augmentation de leurs dépenses réelles d'investissement (+4,2%).


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.