SVP
Actualité

Lancement de la phase II du projet Action Cœur de Ville

Date de publication
Temps de lecture
2min
Lancement de la phase II du projet Action Cœur de Ville
Avec 25.220 logements financés par Action Logement, un investissement total de 3,8 milliards d'euros générés dans les 235 villes concernées, le premier bilan du plan Action Cœur de Ville est très satisfaisant. La phase II pourra commencer avec la signature de la convention 2023-2027 avec l'Etat, signature jusque-là retardée essentiellement pour cause de "CNR logement pas encore abouti" et de Pacte de confiance toujours pas signé entre le ministre Olivier Klein et les acteurs du logement social. La contractualisation devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Bilan de la première phase d'Action Cœur de Ville (ACV)

Lancé en 2018, ce programme national réunit la Banque des Territoires, l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH) et Action Logement. Il a mobilisé un total de 5 milliards d'euros en faveur de la revitalisation des centres de 222 villes moyennes initialement éligibles.

Action Logement a mobilisé à lui seul au cours de ces cinq dernières années 1,4 milliard d'euros de financements dans le but de conforter l'attractivité résidentielle et renforcer le lien emploi-logement pour les salariés de ces bassins d'emploi.

Les filiales immobilières et Action Logement Services ont, quant à elles, investit 2,3 milliards, ce qui porte l'effort global du groupe à un total de 3,8 milliards depuis 2018 (toutes interventions confondues : aides aux salariés, prêts, investissements).

Rien qu'en 2022 Action Logement comptabilise 653 opérations nouvelles financées. Dans le détail, 55% des opérations financées concernent des programmes de diversification (accession sociale à la propriété, locatifs privés ou à loyers intermédiaires) alors que 7% ciblent des besoins spécifiques émergents : résidences intergénérationnelles, logements en "coliving", résidences pour jeunes salariés. 100% des opérations portent sur du foncier artificialisé et représentent 400.000 m² économisés, les deux tiers d'entre elles sont des opérations d'acquisition-amélioration ou de réhabilitation à impact carbone limité".

Lancement de la deuxième phase

L'organisme paritaire, qui a déjà fléché vers ACV un budget annuel de 250 millions d'euros, est "en attente de contractualisation" s'agissant de sa convention 2023-2027 avec l'Etat. Cette signature est retardée mais devrait intervenir "dans les semaines qui viennent".

Action Logement annonce des critères qualitatifs et environnementaux réhaussés afin de participer à la production d'une offre de logements toujours plus performante et attractive, en accord avec la stratégie RSE du Groupe.


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.