SVP
Actualité

Lancement de l’Observatoire national de la micromobilité

Date de publication
Temps de lecture
2min
Lancement de l’Observatoire national de la micromobilité

Le ministère chargé des Transports a annoncé le 23 mai dernier, dans le cadre du plan mis en place  le 29 mars 2023 pour mieux réguler efficacement les trottinettes électriques, la création d’un observatoire national de la micromobilité afin de partager ses connaissances sur les nouveaux modes de déplacement des français 

Un observatoire des micromobilités pour fournir des analyses et des ressources aux différents acteurs sur les engins de déplacement personnalisés motorisés (EDPM)

Cet observatoire  qui vise à rassembler les opérateurs de micromobilité et les représentants des collectivités locales. réunit des publications scientifiques et les données disponibles sur l’usage, l’accidentalité et l’impact environnemental des engins de déplacement personnel motorisés ((Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards, skates électriques…), partagés en libre-service ou non.

L’observatoire intègre déjà les résultats d’une première étude, financée par l’ADEME, sur l’usage de la micromobilité et permet ainsi de mieux comprendre le profil des différents usagers.

Des modes de déplacement en voie de démocratisation 

L'étude réalisée par l'Observatoire montre ainsi qu' au 1er janvier 2024 :

-2,5 millions de Français sont propriétaires d’un EDPM contre 640 000 en 2020, soit une progression de plus de 290 % ;

-59 villes disposent d’un service de trottinettes en libre-service, ce qui représente une flotte de 22 500 trottinettes en libre-service sur le territoire métropolitain et 1 million de trajets par mois. 

-Mais cette étude  révèle également que le  développement des trottinettes s’accompagne d’un accroissement de l’accidentologie : 643 utilisateurs d’EDPM ont été gravement blessés en 2023, et 42 utilisateurs de ce mode de déplacement ont subi un accident mortel.

-Si on se penche sur l’impact environnemental, l'étude constate que 1/5ème des déplacements réalisés avec une trottinette électrique sont intermodaux, dans 62 % des cas en combinaison avec des transports en commun. Dans les territoires périurbains, la trottinette électrique personnelle est utilisée en intermodalité avec l’automobile par 11 % des répondants.


Partager

Veille métier secteur public

Chaque jour, retrouvez la sélection des actualités clés qui impactent le quotidien des décideurs publics

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.