SVP
Actualité

Les produits alimentaires deux fois plus chers qu'en 2007

Date de publication
Temps de lecture
3min
Les produits alimentaires deux fois plus chers qu'en 2007
En janvier 2011, les prix des matières premières alimentaires importées en France ont augmenté de 3,7% sur le mois. Au cours des 12 derniers mois, la hausse atteint 20,5%. Exprimés en euros, compte tenu de la hausse du dollar, ces prix ont progressé de 27,9%. Par rapport à janvier 2007, ces cours ont doublé.

En janvier 2011, les prix des matières premières alimentaires importées en France ont augmenté de 3,7% sur le mois. Au cours des 12 derniers mois, la hausse atteint 20,5%. Exprimés en euros, compte tenu de la hausse du dollar, ces prix ont progressé de 27,9%. Par rapport à janvier 2007, ces cours ont doublé.

La sécheresse provoque la hausse des prix des céréales

Les cours internationaux des produits de base, qui ont le plus augmenté en janvier, ont été les produits tropicaux tels que le café (+7,8% sur le mois, +41,1% sur un an) et le cacao (+4,1% sur le mois, -7,7% sur un an). Cependant, les hausses les plus notables frappent les céréales.

Les cours des céréales ont progressé de 1,4% sur le mois et 16,2% sur un an. Les prix du blé gagnent 6% sur le mois (+53,6% sur un an), du maïs 8,5% (+64,6% sur un an). La baisse de production, due à la sécheresse dans les régions productrices (ou les inondations en Australie), pousse vers le haut les cours. La sécheresse qui frappe la Chine, premier producteur mondial, serait la plus grave depuis 200 ans. Deux tiers des zones de production sont touchées. Pour des raisons politiques, la Chine tente de garder son autosuffisance en blé. La nécessité d'importer pourrait augmenter encore les cours mondiaux, si les stocks ne permettaient pas d'atténuer la pénurie.

Les autres raisons de la progression des cours

Les experts des Nations unies s'inquiètent que les réserves mondiales de céréales diminuent, alors que la demande augmente fortement et ce, malgré la hausse des cours. En effet, la production agricole a de plus en plus de mal à suivre une demande croissante de la part de la Chine et de ses voisins émergents. Ceux-ci modifient leur comportement alimentaire en consommant de plus en plus de viande, soit indirectement de plus en plus de céréales destinées au bétail.

De plus, en raison des tensions politiques en Afrique du Nord, les gouvernements d'Egypte, d'Irak, de Turquie, d'Algérie et du Bangladesh cherchent à importer davantage de céréales, provoquant ainsi de nouvelles tensions sur les prix.

Record de hausse pour le sucre

Le prix du sucre ralentit sa progression entamée en mai dernier avec +3% sur le mois contre +7,9% en décembre. Ce produit agricole reste celui dont le prix a le plus augmenté depuis janvier 2007 avec le triplement de son cours. Cependant, sur les rayons des supermarchés français, le prix du kilo de sucre n'a, selon l'INSEE, quasiment pas bougé depuis 2001

Hausse des prix de la laine et du coton

Les cours des matières premières destinées à l'industrie ont accéléré avec +3,6% de hausse sur le mois contre +2,7% en décembre. Sur un an, la hausse atteint 26,5%. Les prix des métaux non ferreux ont crû fortement. Le cours du plomb gagne 7,8% sur le mois, le titane (+7,2%), le zinc (+3,9%), le cuivre (+4,5%). Les prix des matières premières agro industrielles gagnent en moyenne 4,4% sur le mois (+29,2% sur un an). De fortes hausses de cours touchent la laine (+15,8% sur le mois), le caoutchouc (+11,6%, sur le mois, +60% sur un an), les bois de conifères (+7,7% sur le mois,

+25% sur un an). Le prix du coton poursuit sa hausse (+5,7% sur le mois, +131% sur un an).

Baisse des cours de l'or et de l'argent

Les cours des principaux métaux précieux ont baissé en janvier, l'argent de 3,2% sur le mois (+59,7% sur un an) et l'or de 2,5% (+21,3% sur un an). Le cours du platine progresse de +4,6% sur le mois (+14,4% sur un an).

Cours de matières premières

Nous avons sélectionné les derniers cours des principales matières premières sur les marchés mondiaux.

Cours moyens de novembre, décembre et janvier, ainsi que la tendance observée à la mi-février.

Matières sélectionnées : blé, maïs, soja, riz, coton, pâte à papier, aluminium, cuivre, nickel, plomb, or et platine.



Une question ? Les experts SVP vous répondent



Pour suivre les évolutions des indicateurs économiques impactant votre activité , cliquez ici !

Tableau et graphiques des cours

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler
Partager

Conseil en intelligence économique

Validez vos orientations stratégiques, anticipez et sécurisez vos prises de décision.

Voir l'offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.