SVP
Actualité

Location pendant les JO : comment se prémunir contre les éventuelles dégradations ?

Date de publication
Temps de lecture
5min
Auteur
Location pendant les JO : comment se prémunir contre les éventuelles dégradations ?

Si louer son logement pendant les JO peut s’avérer être une opportunité financière non négligeable, cela peut aussi constituer un risque réel pour le propriétaire en présence de voyageurs peu scrupuleux. Déjà en 2021, Airbnb annonçait le blocage de plus de 240.000 réservations en France, conformément à sa volonté de lutter contre les fêtes clandestines dans ses logements et les dégradations en découlant.

C’est pourquoi il est essentiel de connaître les démarches à effectuer en cas de dégâts après la mise en location de son logement et les choses à mettre en place en amont pour s’en prémunir.

Location pendant les JO : que faire quand on récupère son logement dégradé ?

  • Si à la récupération des clefs de votre logement loué, vous constatez qu’il a été saccagé, la première des démarches utiles est d’avertir directement les services de police et de déposer plainte. Le constat des dégâts vous garantit une protection et une preuve de ce que vous avancez. "Si les dégradations se trouvent très importantes, il est préférable de faire intervenir un commissaire de justice qui consignera l’état des lieux dans un procès-verbal" ;

  • Contacter le voyageur pour tentative de résolution amiable : Contactez le voyageur pour convenir d’un accord à l’amiable via le centre de résolution d'Airbnb, en listant les dégâts constatés ainsi que les coûts associés. Parallèlement et par précaution vous pouvez également lui adresser une lettre de mise en demeure, avec accusé de réception avec copie du dépôt de plainte et des photos des dégradations. L’objectif reste d’engager une négociation pour la réparation. "Le plus souvent, elle représente le manque à gagner du fait de l’impossibilité de louer le bien, ainsi que le coût de la remise en état." Si le voyageur accepte le montant demandé, Airbnb procédera au versement dans un délai de 5 à 7 jours ouvrables.  En revanche s’il refuse ou ne répond pas dans les 72 heures, il faut demander à AIRBNB d’intervenir.

Rappel : La destruction, la dégradation ou la détérioration d’un bien reste un délit puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende, au sens de l’article 322-1 du code pénal

 

  • Faire intervenir Airbnb

    C’est l’étape suivante : vous avez seulement 14 jours suivant le départ du voyageur pour signaler la dégradation ou le vol. Généralement la plateforme demande une photo ou vidéo du bien endommagé, la facture, reçu ou relevé bancaire prouvant que vous avez bien acheté cet objet, la preuve du coût de réparation/remplacement (facture, devis). Et dans les cas les plus extrêmes, une preuve de plainte déposée à la police est requise

Que mettre en place en amont pour se prémunir au maximum ?

  • Mettre en place une caution Airbnb Une des mesures les plus efficaces pour se prémunir contre les dégradations et les vols sur Airbnb est de demander une caution à vos locataires. La caution est une somme d’argent que les locataires doivent verser avant leur arrivée et qui leur est restituée à la fin de leur séjour si aucun dommage n’a été constaté. Cette caution peut être utilisée pour couvrir les coûts de réparation ou de remplacement en cas de dégradations.

  • Sécurisez les accès : Assurez-vous que les portes et les fenêtres de votre logement sont sécurisées. Installez des serrures robustes et des systèmes de sécurité si nécessaire.

  • Installez des caméras de surveillance : Les caméras de surveillance peuvent dissuader les voleurs potentiels et vous fournir des preuves en cas de vol ou de dégradation. Nb : l’installation de caméras à l’intérieur du logement doit obligatoirement être portée à connaissance des locataires. Ce n’est d’ailleurs pas recommandé, nombreux sont les voyageurs à refuser de telles pratiques.

  • Protégez les objets de valeur : Ne laissez pas d’objets de valeur à la vue des locataires. Vous pouvez les stocker dans un endroit sûr ou les retirer pendant la durée de la location.

  • Vérifiez l’identité des locataires : Utilisez les outils de vérification d’identité d’Airbnb pour vous assurer que les locataires sont fiables et dignes de confiance.

  • Établissez des règles claires : Définissez des règles claires pour l’utilisation de votre logement et communiquez-les aux locataires avant leur arrivée. Cela peut inclure des règles concernant les animaux de compagnie, le tabagisme, les fêtes, etc.

  • Faire un état des lieux d’entrée et de sortie = Sans état des lieux réalisé au préalable, la loi stipule que le voyageur est présumé avoir reçu les locaux en bon état de réparations locatives. Il doit les rendre tels quels. Le voyageur peut néanmoins rapporter qu’il n’a pas reçu le bien en bon état, notamment avec des photographies, si elles sont prises très rapidement après l’entrée dans les lieux." A l'inverse, si état des lieux il y a, le voyageur doit restituer à l'hôte le logement dans le même état qu'il l'a reçu, selon l’article 1730 du code civil. Ce document permettra notamment au voyageur de contester d’éventuelles fausses accusations de dégradations. Il pourra réclamer la restitution du dépôt de garantie, indûment retenu par l’hôte et inversement au propriétaire de justifier si dégradations il y a la retenue du dépôt de garantie.

Partager

Information juridique et réglementaire

Sécurisez votre gestion quotidienne et accélérez votre développement.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.