SVP
Actualité

Mécénat d'entreprise, entre crise et développement

Date de publication
Temps de lecture
3min
Mécénat d'entreprise, entre crise et développement
L'ADMICAL* vient de rendre publics les résultats de sa troisième enquête bisannuelle, réalisée avec l'institut CSA, sur le mécénat d'entreprise en France. Elle présente un aspect souvent méconnu des entreprises dans un cadre sociétal où elles ne sont pas toujours visibles.

L'ADMICAL* vient de rendre publics les résultats de sa troisième enquête bisannuelle, réalisée avec l'institut CSA, sur le mécénat d'entreprise en France. Elle présente un aspect souvent méconnu des entreprises dans un cadre sociétal où elles ne sont pas toujours visibles.

Bilan paradoxal et entreprises responsables

Paradoxe, le budget global du mécénat a perdu 2 milliards d'euros par rapport à 2008 ; cependant le nombre des entreprises mécènes (de plus de 20 salariés) a augmenté de 4% ; plus nettement encore, celui des entreprises de plus de 200 salariés a augmenté de 17%.

58% des entreprises mécènes ont choisi un mécénat " responsable " en intervenant sur les secteurs social, éducation et santé. Elles y consacrent près de 720 millions d'euros, soit 36% des dépenses globales.

Allez les bleus !

Les valeurs du sport séduisent les mécènes. En 2008, 26% des entreprises avaient opté pour le mécénat sportif, elles sont 48% en 2010. Attention, il s'agit bien de mécénat et non de sponsoring, même si la frontière est très mince... Nous sommes loin des compétitions destinées au prime time sur nos petits écrans. Le mécénat sportif est surtout le fait de PME, surtout en régions (54% contre 20% en Ile de France) et, plus généralement, de sociétés indépendantes. En outre le mécénat sportif favorise les interventions " croisées " avec des actions de mécénat social

La culture n'est plus ce qu'elle était.

Paradoxe encore, alors que l'Etat a mis en place une fiscalité attrayante pour le mécénat culturel (achat d'oeuvres d'art contemporaines), le budget du mécénat culturel a chuté de 595 millions d'euros. La culture est maintenant le 3ème choix des entreprises. Si 37% des entreprises mécènes interviennent dans le domaine culturel (36% en 2008), elles n'ont dépensé que 380 millions d'euros. La culture reste l'apanage des sociétés de plus de 200 salariés.

Le bon côté de la mondialisation

Les grands groupes et les sociétés de plus de 200 salariés voient plus loin que nos frontières. La solidarité internationale mariant action humanitaire d'urgence et/ou aide au développement représente près de 220 millions d'euros (19% des mécènes). Elle a privilégié la reconstruction en Haïti grâce à des dons (des entreprises mais aussi de leurs salariés, voire de leurs clients) ainsi que l'envoi de matériels, de spécialistes si l'activité de l'entreprise s'y prêtait.

Le mécénat de compétence valorise les personnels de l'entreprise.

L'environnement et la recherche : les parents pauvres

Le mécénat de l'environnement se tasse un peu : 14% d'entreprises mécènes en ce domaine en 2008 et seulement 12% en 2010.

Le mécénat consacré à la recherche est en plein recul. Seules 7% des entreprises agissent en 2010 sur ce secteur contre 11% l'année précédente. 80 millions d'euros sont consacrés à la recherche

Et demain ?

Les entreprises mécènes restent confiantes dans l'avenir et espèrent poursuivre leurs actions de mécénat pour les deux prochaines années.79% d'entre elles espèrent les maintenir au même niveau, 13% envisagent une augmentation et 12% pourraient les diminuer.

27% des grandes entreprises prévoient une augmentation de leurs actions.

La crise économique a sans aucun doute pesé sur les budgets du mécénat, mais elle a aussi amorcé une réflexion de fond sur les engagements et les choix des entreprises mécènes qui sont en train d'inventer le mécénat de demain.



* L'Association pour le Développement du Mécénat Industriel et Commercial





Une question ? Les experts SVP vous répondent !



Retrouvez les articles de la rubrique "Air du temps"

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Marie-catherine Zinszner, Géraldine Sourdot
Partager

Conseil en intelligence économique

Validez vos orientations stratégiques, anticipez et sécurisez vos prises de décision.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.