SVP
Actualité

Pétrole : record historique atteint en 2012

Date de publication
Temps de lecture
3min
Pétrole : record historique atteint en 2012
En 2012, le ralentissement de l'économie mondiale a stoppé l'ascension des cours du pétrole provoquée par les tensions politiques agitant les pays du Moyen Orient. Le cours moyen du Brent pour l'année 2012 (111,6 dollars le baril) progresse de 0,4% par rapport à 2011. La hausse du dollar a été défavorable à la zone euro augmentant le prix à l'importation du brut de 9%, le portant à un record historique.
En 2012, le ralentissement de l'économie mondiale a stoppé l'ascension des cours du pétrole provoquée par les tensions politiques agitant les pays du Moyen Orient. Le cours moyen du Brent pour l'année 2012 (111,6 dollars le baril) progresse de 0,4% par rapport à 2011. La hausse du dollar a été défavorable à la zone euro augmentant le prix à l'importation du brut de 9%, le portant à un record historique.

Doute sur l'évolution de la demande

L'année 2012 a été marquée par la crise iranienne. Pénalisé par les sanctions internationales, l'Iran a vu ses exportations réduites de moitié. Exacerbé par cette situation, le cours du pétrole a ainsi atteint son point haut le 15/02/2012 avec 125,96 $ le baril. La tension a été de courte durée, la demande confirmant une certaine atonie. Du côté de l'offre, l'Arabie saoudite a compensé cette baisse grâce à une production jamais vue depuis trente ans. Record aussi pour l'Irak, dont la production retrouve le niveau atteint avant 1989. La demande recule en Europe et se stabilise aux Etats-Unis, elle progresse dans les pays émergents.



Prudence de l'OPEP

Lors de sa dernière assemblée, l'OPEP a souligné que la volatilité des prix, constatée tout au long de 2012, reflétait le niveau accru de la spéculation sur les marchés des matières premières, exacerbée par les tensions géopolitiques. Pour les pays pétroliers, le plus grand défi demeure l'incertitude entourant l'économie mondiale, en raison notamment de la fragilité de la zone euro. L'organisation note que la demande mondiale de pétrole doit augmenter légèrement au cours de l'année 2013, elle sera probablement plus que compensée par l'augmentation prévue de l'offre hors OPEP. Les pays pétroliers ont confirmé qu'ils réagiraient rapidement aux évolutions qui pourraient avoir un impact négatif sur le marché pétrolier.



Carburants : le plein, jamais aussi cher

Le consommateur européen n'a pas bénéficié de la quasi stabilité du cours du pétrole. La hausse du cours du dollar par rapport à l'euro a enchéri le plein de gazole, de 4,6% en moyenne annuelle par rapport à 2011. Selon le Ministère du Développement durable, le prix moyen relevé pour l'année 2012 atteint 1,40 euro le litre de gazole et 1,57 euro pour le sans plomb 95, contre respectivement 1,33 euro et 1,50 euro en 2011. Les 100 litres de fuel coutaient 97 euros contre 87 euros en 2011.



2013, stabilité du marché

Le cours du pétrole devrait rester relativement stable en 2013. La production, générant des revenus élevés (en hausse de 2,5% pour les pays de l'OPEP, en 2012), continuerait de progresser, notamment grâce à l'exploitation croissante des gisements de pétrole non conventionnel aux Etats-Unis. La demande, quant à elle, pourrait se replier en Europe, pénalisée par la crise de la zone euro et se stabiliser aux Etats-Unis, où les perspectives économiques restent peu optimistes. Compte tenu de la consommation toujours en hausse dans les pays émergents, comme en Chine (+3,6%) et en Inde, la demande mondiale augmenterait de 0,86% en 2013 comme en 2012.



Aléas politiques majeurs

Si les facteurs fondamentaux, comme l'offre et la demande, conduisent à une baisse des cours du brut, les experts tablent sur un baril de Brent autour de 108 dollars (en moyenne annuelle) en prenant en compte des tensions politiques. En effet, le conflit syrien perdure, l'Iran est en campagne présidentielle, la production pétrolière du Nigéria reste perturbée par des actes de sabotage. Une aggravation locale dans l'une de ces zones pourrait porter le cours du brut au-delà des 125 dollars



Découvrez la synthèse Sourcing et associez votre entreprise aux meilleurs
  • La responsabilité du Directeur administratif et financier

  • Partager

    Conseil en intelligence économique

    Validez vos orientations stratégiques, anticipez et sécurisez vos prises de décision.

    Voir l'offre

    Articles qui pourraient vous intéresser

    Pour ne rien manquer

    inscrivez-vous à notre newsletter

    Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.