SVP
Actualité

Remboursement des frais de garde ou d'assistance des élus locaux : les modalités précisées dans un guide de la DGCL

Date de publication
Temps de lecture
2min
Remboursement des frais de garde ou d'assistance des élus locaux : les modalités précisées dans un guide de la DGCL
Les élus locaux peuvent bénéficier du remboursement par la commune des frais de garde ou d'assistance pour assister aux réunions nécessaires à l'exercice de leur mandat électoral. Dans les communes de moins de 3 500 habitants, le remboursement auquel a procédé la commune est compensé par l'Etat. Un guide publié par la Direction générale des collectivités territoriales (DGCL) détaille les modalités de ce remboursement.

Le guide publié par la DGCL indique la procédure à suivre pour obtenir le remboursement des frais de garde ou d'assistance des élus locaux.

Remboursement des frais par la commune

L'article L. 2123-18-2 du Code général des collectivités territoriales, modifié par l'article 91 de la loi "engagement et proximité" du 27 décembre 2019, prévoit " le remboursement par la commune des frais de garde d'enfants ou d'assistance aux personnes âgées, handicapées ou ayant besoin d'une aide personnelle à leur domicile qu'ils ont engagés en raison de leur participation aux réunions mentionnées à l'article L. 2123-1. "

Sont concernées :

  • Les séances plénières du conseil municipal ;
  • Les réunions de commissions dont ils sont membres si elles ont été instituées par délibération du conseil municipal ;
  • Les réunions des assemblées délibérantes et des bureaux des organismes où ils ont été désignés pour représenter la commune.

Ce remboursement ne peut excéder, par heure, le montant horaire du salaire minimum de croissance. Les modalités de remboursement sont fixées par délibération du conseil municipal.

Remboursement de la commune par l'Etat

Dans les communes de moins de 3 500 habitants, depuis le mois de janvier 2021, le remboursement auquel a procédé la commune est compensé par l'Etat (décret n° 2020-948 du 30 juillet 2020, JO 1er août 2020). Pour cela, les communes doivent produire un certain nombre de pièces à adresser à l'Agence de services et de paiement (ASP) dans un délai maximal d'un an à compter du défraiement des élus par la commune, soit par mail soit par voie postale.

Documents à adresser à l'ASP :

  • un formulaire d'identification signé ;
  • la délibération du conseil municipal ;
  • un formulaire de demande de remboursement signé, pour chaque demande de remboursement, qui doit au moins couvrir un semestre de dépenses ;
  • un état récapitulatif signé du maire et visé par le comptable public, détaillant les sommes remboursées par la commune à chaque élu.

Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.