SVP
Actualité

Réorganisation de l'entreprise : conséquences de l'absence d'avis du CE

Date de publication
Temps de lecture
1min
Réorganisation de l'entreprise : conséquences de l'absence d'avis du CE
Un jugement du Tribunal de Grande Instance de Nanterre du 28 février 2014 confirme l'article L2323-3 du code du travail selon lequel le comité d'entreprise qui ne rend pas d'avis lors d'un projet de réorganisation dans le délai prévu par un accord ou par les textes " est réputé avoir été consulté et avoir rendu un avis négatif ".

Jugement confirmant l'esprit de la loi de sécurisation

Pour rappel, cet article avait été créé par la loi n°2013-504 relative à la sécurisation de l'emploi du 14 juin 2013. Ce jugement est important puisqu'il s'agit d'une des premières décisions commentant cette loi.



Cette lettre est réalisée par : Mathieu Faria, Véronique Baroggi

Les articles des experts SVP sur le même thème :


Partager

Information juridique et réglementaire

Sécurisez votre gestion quotidienne et accélérez votre développement.

Voir l'offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.

Testez le site web svp.com et gagnez des chèques cadeaux !

Participez à nos tests utilisateurs et aidez-nous à améliorer la navigation et les services svp.com. Vous recevrez des chèques cadeaux en remerciement de votre participation. Durée du test : 30mn. Inscrivez-vous dès maintenant !

Je participe