SVP
Actualité

Santé au travail : le ministère du Travail consacre un guide à l'accueil et à la sécurité des jeunes en formation professionnelle

Date de publication
Temps de lecture
2min
Santé au travail : le ministère du Travail consacre un guide à l'accueil et à la sécurité des jeunes en formation professionnelle
Dans le cadre du plan de lutte contre les accidents du travail graves et mortels (PATGM), le ministère du Travail a publié le 2 mai 2023 un mémento en santé au travail à destination des employeurs accueillant des jeunes en formation professionnelle. L'Institut national de recherche en santé au travail (INRS) et l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ont notamment apporté leur expertise à l'élaboration de ce guide.

Les jeunes travailleurs, un public à risque

En raison de leur moindre expérience professionnelle et de leur méconnaissance d'un nouvel environnement de travail, les jeunes travailleurs (stagiaires, apprentis, élèves des lycées professionnels, nouveaux embauchés) sont davantage exposés aux risques et aux accidents du travail que d'autres catégories de travailleurs. Il convient donc d'encourager les gestes et comportements sûrs au travail le plus tôt possible.

Les obligations légales et règlementaires de l'employeur

Ce mémento destiné aux employeurs accueillant des jeunes en formation professionnelle rappelle les règles de santé et de sécurité au travail s'appliquant à l'entreprise accueillant un jeune en formation professionnelle.

Afin que ces règles soient respectées, il est nécessaire d'impliquer l'ensemble des acteurs en présence : tuteur, maître de stage ou d'apprentissage, ressources humaines, établissement de formation et jeune en formation professionnelle.

Bonnes pratiques et recommandations

Concrètement, ce mémento détaille les bonnes pratiques pouvant être mises en œuvre lors de l'arrivée du jeune travailleur dans l'entreprise mais également en amont de son arrivée.

En amont, il s'agit notamment d'évaluer les risques, d'effectuer les déclarations dérogatoires éventuelles et de s'assurer que le jeune en formation professionnelle sera encadré par un tuteur qui dispose des compétences en santé et sécurité au travail requises.

Une fois sa prise de poste effectuée, le jeune en formation professionnelle doit, entre autres, être sensibilisé et formé à la prévention des risques professionnels par l'employeur. Ce dernier s'assure également que le jeune dispose des équipements de protection individuelle (EPI) nécessaires et qu'il est formé à leur utilisation.

Une série de recommandations concernant plus particulièrement l'encadrement et la surveillance du jeune en formation sont également formulées afin de prévenir les accidents et les situations de harcèlements moral et sexuel dont il pourrait être victime.

Ce mémento à destination des employeurs s'accompagne en outre d'un mémento destiné spécifiquement aux jeunes en formation professionnelle.


Partager

Information juridique et réglementaire

Sécurisez votre gestion quotidienne et accélérez votre développement.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.