SVP
Actualité

Solde de la taxe d’apprentissage : le calendrier de la campagne 2024 est publié

Date de publication
Temps de lecture
2min
Solde de la taxe d’apprentissage : le calendrier de la campagne 2024 est publié

Le site de la plateforme SOLTéA vient de publier calendrier de la nouvelle campagne 2024 de répartition du solde de la taxe d’apprentissage. Celle-ci débutera le 27 mai 2024 pour se terminer le 25 octobre 2024.

SOLTéA : le calendrier pour 2024 est fixé

En 2023, la nouvelle plateforme SOLTéA a permis de répartir le solde de la taxe d’apprentissage de près de 1,7 millions d’employeurs. 

La plateforme vient d'annoncer le calendrier pour la campagne 2024, qui débutera le 27 mai 2024 pour se terminer le 25 octobre 2024.

En voici les principales étapes : 

Ouverture de la plateforme
•    À partir du 6 mai 2024 : Ouverture de SOLTéA aux établissements pour vérifier ou compléter leurs informations
•    À partir du 27 mai 2024 : Ouverture de SOLTéA aux employeurs
1ère période de répartition
•    27 mai 2024 : Début de la 1ère période de répartition et ouverture de SOLTéA pour les employeurs
•    2 août 2024 : Clôture de la 1ère période de répartition 
•    9 août 2024 : 1er virement des fonds répartis aux établissements par les employeurs
2ème période de répartition
•    12 août 2024 : Début de la 2ème période de répartition
•    4 octobre 2024 : Clôture de la campagne de répartition sur SOLTéA
•    11 octobre 2024 : 2ème virement des fonds répartis aux établissements par les employeurs
Fonds non répartis
•    25 octobre 2024 : Versement des fonds non répartis par voie réglementaire.

Apprentissage : où en est-on ?

Pacte de la vie au travail et reconversion professionnelle, reste à charge du CPF, la formationprofessionnelle est au cœur des débats politiques en ce moment. A noter, deux projets de décret ayant un impact pour la formation et les employeurs.

Le premier instaurerait que chaque salarié souhaitant utiliser son CPF devra contribuer financièrement avec un reste à charge forfaitaire de 100 euros.

En parallèle, un deuxième projet de décret prévoirait quant à lui la suppression des aides à l'embauche pour favoriser l'alternance. L'objectif de ce texte serait de "supprimer, pour les contrats conclus dès le 1er mai 2024, l’aide aux employeurs de salariés en contrat de professionnalisation". Dans ce cadre, l’aide unique de 6 000 euros pourrait donc être réservée aux seuls recrutements d’apprentis en formation initiale.


Partager

Veille métier ressources humaines

Chaque jour, la sélection des actualités clés qui marquent le quotidien de votre fonction.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.