SVP
Actualité

Télétravail transfrontalier : une circulaire sur la législation de la sécurité sociale applicable

Date de publication
Temps de lecture
3min
Télétravail transfrontalier : une circulaire sur la législation de la sécurité sociale applicable
Une circulaire N° DSS/DACI/2023/155 du 27 septembre 2023 apporte des précisions sur la détermination de la législation de sécurité sociale applicable aux situations de télétravail transfrontalier, et en particulier sur la mise en œuvre de l’accord-cadre en application de l’article 16, paragraphe 1, du règlement (CE) n° 883/2004 en cas de pratique habituelle du télétravail transfrontalier signé par les autorités françaises le 30 juin 2023.

Accord-cadre multilatéral dérogatoire

L’instruction publiée le 27 septembre 2023 a pour objet de préciser les modalités de traitement des situations de télétravail transfrontalier avant et après la signature de l’accord.

À partir du 1er juillet 2023, les dispositions du règlement (CE) n° 883/2004 en matière de détermination de la législation applicable redeviennent en vigueur. Ainsi, un accord-cadre multilatéral dérogatoire a été signé par les autorités françaises le 30 juin 2023. Cet accord définit les conditions permettant aux travailleurs transfrontaliers de bénéficier de cette dérogation qui permet de maintenir la législation de sécurité sociale de l'État du siège social ou d'exploitation de l'employeur, tant que le télétravail représente moins de 50 % du temps de travail total sur douze mois.

Procédure et évaluation

Le  bénéfice  de  l’accord  dérogatoire  n’est  pas  automatique :  une  demande  pour  chaque travailleur  concerné  doit  être  formulée  auprès  de  l’institution  compétente  de  l’État  dont  l’application  de  la  législation  est  demandée,  c’est-à-dire  l’État  dans  lequel  est  établi  le(s)  siège(s) social(aux) ou d’exploitation de(s) employeurs.

 

Une première évaluation des conséquences de cet accord sera menée après six mois, notamment en ce qui concerne son impact sur l'emploi, l'indemnisation chômage, la sécurité sociale, et les conditions de travail. Les autorités compétentes sont chargées de surveiller l'application de cet accord et de présenter un rapport avant la fin de l'année 2023 pour évaluer son efficacité.

Contexte de la flexibilité pendant la crise sanitaire

Pour rappel, en raison de la crise sanitaire, les États membres de l'Union européenne, de l'Espace économique européen (EEE), et de la Suisse ont instauré une période de flexibilité pour les travailleurs frontaliers et transfrontaliers. Cette flexibilité visait à garantir que les modifications de leur organisation du travail, y compris le télétravail, n'affectent pas leur couverture sociale. Cette période a été prolongée à plusieurs reprises et a pris fin le 30 juin 2023. Jusqu'à cette date, la législation de sécurité sociale applicable n'a pas été modifiée par le télétravail transfrontalier, en vertu de cette flexibilité due à la pandémie.


Partager

Veille métier ressources humaines

Chaque jour, la sélection des actualités clés qui marquent le quotidien de votre fonction.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.