SVP
Actualité

Test Covid et frais professionnels : la position officielle du BOSS

Date de publication
Temps de lecture
3min
Test Covid et frais professionnels : la position officielle du BOSS
Le coût des tests Covid réalisés par les salariés devant présenter un passe sanitaire pour exercer leur activité professionnelle n'est pas un frais professionnel, sauf exception nettement circonscrite, indique le Bulletin officiel de la Sécurité sociale.

Le coût des tests Covid réalisés par les salariés devant présenter un passe sanitaire pour exercer leur activité professionnelle n'est pas un frais professionnel, sauf exception nettement circonscrite, indique le Bulletin officiel de la Sécurité sociale. La Direction de la Sécurité sociale (DSS) a officialisé sa position concernant la nature des dépenses spécifiques engagées par le salarié pour réaliser des tests virologiques pour la Covid-19, dans le Bulletin officiel de la Sécurité sociale (Boss) mis à jour le 24 décembre dernier.

Quelles sont les deux situations évoquées par le BOSS ?

Deux situations doivent être distinguées concernant le régime des dépenses spécifiques engagées par le salarié pour réaliser des tests virologiques destinés à dépister la Covid-19 (BOSS-FP-2300) :
  • lorsque le salarié est soumis à l'obligation de présenter un « pass sanitaire » pour exercer son activité professionnelle dans certains lieux (notamment dans le secteur de l'hôtellerie-restauration), les frais engagés pour réaliser un test virologique ne constituent pas des frais professionnels, dans la mesure où l'obligation de détention d'un passe sanitaire porte sur l'ensemble des personnes qui fréquentent ces lieux. Si l'employeur décide de prendre en charge ces frais, le montant remboursé constitue un avantage en nature à intégrer dans l'assiette des cotisations et contributions sociales ;
  • lorsqu'un salarié est soumis de manière ponctuelle à une obligation de présentation d'un test virologique négatif, dans le cadre d'une mission spécifique à la demande de son employeur (par exemple pour un déplacement professionnel à l'étranger pour lequel un tel test négatif est requis), et qu'il n'existe aucune alternative à la réalisation de ce test, alors les frais du test virologique constituent des frais professionnels. L'employeur est tenu de le rembourser. Ce remboursement ne donne pas lieu à cotisations et contributions sociales.

Qu’en est-il du test en cas d’instauration d’un système de « 2G + » dans certains lieux publics ?

Dans le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire, il est prévu de remplacer le passe sanitaire par un passe vaccinal dans les établissements accueillant du public concerné. De plus, un test virologique négatif en plus de ce passe vaccinal pourrait être exigé pour l’accès à certains lieux publics (ex. : discothèques ou salle de spectacle importante) (dispositif plus connu sous le vocable allemand « 2G + »). Dans ce cadre, le test négatif sera-t-il requis également pour les salariés travaillant dans ces lieux publics ? Dans l’affirmative, la Direction de la Sécurité sociale pourrait bien alors considérer que le coût de ce test constitue un frais professionnel devant être pris en charge par l’employeur puisqu’il découle des précisions apportées par le Boss qu’en l’absence de solution alternative, le test virologique doit être considérée comme un frais professionnel. Références officielles Avantages en nature et frais professionnels Actualités BOSS
Partager

Paie Accompagnée

Gérez vos paies et vos déclarations en toute autonomie avec la maîtrise totale de vos données

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.