SVP
Actualité

Travaux sur des logements d'habitation et FCTVA : quelles sont les règles ?

Date de publication
Temps de lecture
2min
Travaux sur des logements d'habitation et FCTVA : quelles sont les règles ?
Les dépenses réalisées par les collectivités locales sur des logements d'habitation peuvent représenter une part non négligeable de leurs dépenses d'investissement. Les règles en matière de récupération de la TVA via le FCTVA méritent d'être précisées afin d'éviter toute mauvaise surprise.

La règle générale est le non-remboursement de la TVA

En vertu de l'article L.1615-7 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), les investissements réalisés sur des biens confiés à des tiers non bénéficiaires du fonds ne sont pas éligibles au remboursement par le FCTVA.

Cette règle est donc valable notamment en ce qui concerne les logements privés, loués à des particuliers.

Il en va de même pour les logements sociaux. En effet, un logement social est confié à un tiers pour un usage d'habitation, tiers qui n'est pas éligible au fonds. Surtout, le bien est confié au résident pour son usage exclusif et pour son besoin propre. Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une exception à la règle du L.1615-7 du CGCT puisque cela ne peut être considéré comme une mission d'intérêt général.

Il existe néanmoins des cas particuliers

Au-delà de cette règle générale, l'on peut dénombrer au moins deux cas régulièrement rencontrés qui permettent néanmoins à la collectivité de bénéficier de FCTVA sur des travaux réalisés sur des logements.

Il s'agit ainsi :

- d'une part, des logements d'urgence. En effet, les dépenses d'investissement relatives aux logements d'urgence pour les personnes sans domicile fixe peuvent donner lieu à remboursement en raison de leur caractère temporaire et du fait qu'il ne s'agit pas de logements destinés à être loués durablement au même tiers ;

- d'autre part, des logements de fonction, attribués par la collectivité pour "nécessité absolue de service". Il faut notamment que la concession de logement accordée par nécessité absolue de service comporte la gratuité du logement nu. Par ailleurs, il peut être conseillé de transmettre, au moment de la déclaration FCTVA, la délibération de la collectivité qui attribue le logement pour nécessité absolue de service.

Enfin, en règle générale, il convient toujours de s'assurer que les dépenses en cause sont bien des dépenses d'investissement, et non de fonctionnement !

"Décideurs financiers, SVP vous accompagne"

Des questions sur le FCTVA ? Prenez contact avec un expert !


Partager

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.