SVP
Actualité

Vers des sites d'info payants

Date de publication
Temps de lecture
2min
Vers des sites d'info payants
L'effondrement des revenus publicitaires dû à la crise économique, à la multiplication des supports et la montée en puissance du Web, contraint les journaux à trouver d'autres sources de revenus. La solution : faire payer l'info en recrutant des abonnés

L'effondrement des revenus publicitaires dû à la crise économique, à la multiplication des supports et la montée en puissance du Web, contraint les journaux à trouver d'autres sources de revenus. La solution : faire payer l'info en recrutant des abonnés

Après Murdoch, c'est au tour de Libération, du Figaro et de l'Express

Les accros à l'information ne trouveront plus tout gratuitement sur Internet.



Jusqu'à présent, exception faite du Monde, c'étaient surtout les journaux du secteur économique comme Le Wall Street Journal ou les Echos qui avaient opté pour de l'info payante.



C'est Rupert Murdoch, patron du géant des médias News Corp. (Wall Street Journal, The Times, The Sun...) qui, le premier cet été, a fait part de sa volonté de faire payer les lecteurs de ses journaux en ligne. Un véritable revirement dans le culte de la gratuité sur le Net.



Même tendance en France où après Libération, c'est au tour du Figaro, de l'Express et du JDD d'annoncer le lancement de versions payantes sur le net.

A chacun sa formule

L'enjeu est de réussir à garder le public " gratuit ", tout en fidélisant une nouvelle clientèle acceptant de payer online.



Libération a dégainé le premier en lançant le 7 septembre sa nouvelle formule avec deux forfaits au choix : Libé essentiel qui pour 6 euros par mois (gratuit pour les abonnés du papier), donnera accès au quotidien et à 15 ans d'archives ou Libé Premier, au tarif de 12 euros par mois, qui permettra en plus de lire les pages du journal du lendemain la veille de sa parution à partir de 20 heures.



Le figaro.fr prépare pour la fin de l'année un nouvel espace " premium " payant donnant accès à des reportages exclusifs et des services haut de gamme (conseils viticoles, billetterie, assurance, assistance...) ainsi qu'une offre d'abonnement commune papier/web à destination des internautes ne lisant pas la version papier (70%) et des lecteurs du quotidien n'allant pas sur le site (30%)



L'express.fr proposera d'ici la fin de l'année, sur abonnement, l'accès aux pages de l'hebdomadaire 24 à 48 heures avant sa parution.



Un paradoxe à signaler : alors que les principaux journaux lancent des services payants sur la Toile, le site d'information payant mediapart.fr annonce le lancement d'une version papier vendue en kiosque.







Retrouvez tous les articles de la rubrique Air du temps

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Sandrine Clot, Géraldine Sourdot
Partager

Conseil en intelligence économique

Validez vos orientations stratégiques, anticipez et sécurisez vos prises de décision.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.

Testez le site web svp.com et gagnez des chèques cadeaux !

Participez à nos tests utilisateurs et aidez-nous à améliorer la navigation et les services svp.com. Vous recevrez des chèques cadeaux en remerciement de votre participation. Durée du test : 30mn. Inscrivez-vous dès maintenant !

Je participe