Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Absentéisme : des solutions existent

    04 March 2011

    Epiphénomène, générateur de coûts pour l'entreprise, l'absentéisme n'est certes pas nouveau mais est en augmentation. Il change aussi de visage : les absences sont plus courtes mais répétitives et concernent désormais les jeunes et les célibataires, populations jusqu'à présent épargnées. Une approche globale permettrait de dégager des solutions. Le point sur une problématique largement évoquée dans la presse.

    Les chiffres de l'absentéisme en France et en Europe

    En France, l'absentéisme représente 17,8 jours* d'absence en moyenne par salarié soit un taux de 4,85% (2ème baromètre d'Alma Consulting Group). Il a ainsi augmenté de plus d'un point par rapport à l'année précédente. Le secteur des services de la santé, les PME et le Sud de la France affichent les taux les plus forts.
    Autre source, autres chiffres: en Europe, les taux les plus élevés mesurés par Aon dans son ESLI* concernent la Belgique (4,50 %) et les Pays-Bas (4,48%).La France serait à 4,41%, l'Allemagne ayant le plus faible taux avec 4,27%. A noter, révèle l'étude, que les différents systèmes de sécurité sociale impactent peu l'importance des arrêts de travail.

    L'absentéisme coûte cher à l'entreprise

    1% d'absentéisme couterait 1% de la masse salariale. Cette équation, simpliste pour certains, illustre pourtant l'enjeu du propos. D'autant que les entreprises sont davantage affectées par l'absentéisme que par le passé du fait des délais serrés, d'une forte exigence de qualité et d'une organisation en flux tendu. Les coûts engendrés sont directs (maintien de salaire, remplacements en CDD ou intérim, heures supplémentaires...) et indirects (non respect des délais pour les clients, image de l'entreprise notamment).

    Faire un diagnostic préalable précis

    Il est conseillé de mesurer l'absentéisme sur:
    -un plan quantitatif : il s'agit de déterminer les populations les plus concernées (âge, sexe, situation familiale) et les services voire les postes les plus touchés
    -un plan qualitatif : il s'agit de cerner les causes possibles grâce notamment à des questionnaires anonymes, à des entretiens collectifs ou individuels.
    "On ne lutte pas de la même manière selon les types d'absentéisme. Une solution unique serait forcément caduque. L'absentéisme est un phénomène complexe et multifactoriel : seul un plan d'actions global conçu comme un projet d'entreprise permet d'inverser la tendance de façon durable" souligne Olivier Gignoux (Alma Consulting Group). Il conviendra d'orienter sa recherche de solutions autour de la santé (prévention des risques professionnels), du climat social (motivation, management) et de la recherche d'un équilibre vie professionnelle/vie privée.

    Pour savoir comment calculer votre taux d'absentéisme, interrogez nos experts en Rh!

    Comment lutter contre l'absentéisme ?

    Des remèdes écartés ...
    Peu plébiscitées par les DRH (3 sur 4 selon le baromètre Alma Consulting Group) parce qu'elles sont inefficaces, les contre-visites médicales. Tout comme les sanctions disciplinaires ou a contrario les incitations financières qui ne donnent pas satisfaction.
    Des solutions efficaces...
    Pour Grégoire Lalaque, directeur du site de Moins d'Auchandirect (secteur de la distribution) "L'absentéisme désorganise le travail, coûte cher, et démotive les équipes". Pour y remédier, un plan d'action a été mis en place en concertation avec les délégués du personnel pour accompagner au maximum les salariés et leur fournir une vision d'entreprise. D'autres pistes pour améliorer la qualité du recrutement, intégrer les nouveaux collaborateurs, établir des entretiens de retour au travail après une absence ont été suivies (Le Figaro Economie 18/01/2010).
    Pour faire baisser le nombre de maladies professionnelles de 90 à 27 et les accidents du travail de 320 à 66 entre 2000 et 2008, la société Bigard (secteur de l'agroalimentaire) a mis en place des formations au management et à la sécurité ainsi que des objectifs en la matière.
    Chez SPPI (secteur du bâtiment), confrontée à de nombreux arrêts de travail des seniors, François Robin témoigne "Nous avons adapté l'organisation du travail et les postes pour les alléger car les salariés les plus âgés souffraient de tendinites et de lombalgies". (Le Moniteur Novembre 2010)
    Chez Hervé (secteur du bâtiment), ont été privilégiées les formations sur les gestes et les postures, la manipulation des outils de travail.
    Aux Etats-Unis, une étude menée par le réseau Telework Research Network fait apparaitre que le télétravail réduirait l'absentéisme de 3,7 jours par an!

    Pour d'autres exemples, posez une question à nos experts en Rh

    Le regard des DRH sur les actions les plus efficaces

    9 DRH sur 10 affirment que "l'absentéisme n'est pas une fatalité uniquement liée à un état de santé mais une affaire de management...
    ... Le top 6 des actions les plus efficaces sont : l'action de prévention des ATMP, aménagement des conditions de travail par l'ergonomie, aménagement des postes de travail, polyvalence des salariés, formation de l'équipe d'encadrement et entretiens de retour au travail"
    (site RH demain). La mise en place des différentes actions se fait généralement en concertation avec les managers, des collaborateurs et les membres du CHSCT.

    Gestion des ressources humaines : les tendances et expériences décryptées ici par les experts SVP

    Ressources humaines : cliquez ici pour poser votre question à un expert

    European Sick Leave Index : indice européen des arrêts de travail
    Le taux de l'ESLI est calculé de la manière suivante: pourcentage du nombre de journées d'arrêt de travail divisé par 260 jours de travail théoriques hors congés payés, jours fériés...

    Cette lettre est réalisée par : Anne-catherine Auzanneau, Isabelle Dezaniaux, Cécile Noteris, Céline Niterbuhl