Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Combien d'heures travaille un salarié en Suisse ?

    17 septembre 2019

    En Suisse, la durée légale de travail est supérieure aux 35 heures françaises. Outre la loi, il est important de se référer aux conventions collectives par secteur d'activité ou aux accords d'entreprise qui peuvent apporter des précisions sur la durée légale de travail.

    A combien d'heures de travail un salarié suisse est-il soumis ?

    La loi sur le travail du 13 mars 1964 fixe la durée maximale de travail pour certaines catégories de travailleurs.

    En effet, une première durée, fixée à 45 heures maximum par semaine, va s'appliquer aux travailleurs suivants : le personnel des entreprises industrielles, le personnel technique, le personnel de bureau ainsi que les autres employés et le personnel des grandes entreprises du commerce de détail.

    Pour les autres travailleurs, la durée maximale est portée à 50 heures hebdomadaires.

    Il convient de préciser qu'en pratique, les Suisses travaillent environ 42 heures par semaine.

    Il faudra également vérifier si une convention collective, le règlement de l'entreprise ou le contrat de travail lui-même ne fixe pas une durée de travail hebdomadaire inférieure.

    Les congés payés annuels fixés à 24 jours

    Les travailleurs suisses ont droit à 20 jours de congés payés par an, 25 jours pour les salariés âgés de moins de 20 ans. Les congés doivent comprendre au moins deux semaines consécutives. Pendant l'exécution du contrat de travail, les vacances ne peuvent pas être remplacées par des prestations en argent.

    La convention collective applicable pourra comprendre un nombre de jours de congé plus important.

    Le nombre de jours fériés varie d'un canton à l'autre. Il y en a généralement 8 ou 9. Par exemple, dans le canton de Genève, les jours fériés sont les suivants : le 1er Janvier, le Vendredi saint, le Lundi de Pâques, l'Ascension, le Lundi de Pentecôte, le 1er Août, le Jeûne genevois (le Jeûne genevois est fixé au jeudi qui suit le premier dimanche du mois de septembre), le 25 décembre, le 31 Décembre.

    Ne manquez pas : La rémunération des salariés et les heures supplémentaires

    Cette lettre est réalisée par : Iris Lalande, Laure Istria, Laureline Marcoult, Robert Giovannelli

    Les articles des experts SVP sur le même thème :