Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Coronavirus : se laver les mains, tousser dans son coude, porter des masques, confinement… Explications du point de vue de la prévention des risques

    27 mars 2020

    Comprendre la nature des actions de prévention conduit à trouver des mesures spécifiques à son cas particulier alors que les consignes de l'autorité de santé sont de portée générale.

    Les définitions du risque

    Le risque doit être présent pour être traité par des actions de prévention. Il faut d'abord s'assurer de son existence puis évaluer son importance afin de déterminer les actions à mener pour minimiser la probabilité de sa survenance et d'atténuer ses conséquences.

    Le risque a deux définitions, une quantitative et l'autre qualitative.

    Pour qualifier le risque, donc son existence, il faut réunir trois éléments :

    • Le danger : est la propriété ou capacité intrinsèque d'un équipement, d'une substance, d'une méthode de travail, d'un agent biologique de causer un dommage pour la santé des travailleurs. Par exemple le coronavirus, agent biologique, cause, entre autres, des troubles respiratoires qui peuvent s'avérer graves.
    • La cible du danger : en milieu du travail c'est le travailleur. La population entière dans le contexte de coronavirus.
    • Les moyens ou circonstances d'exposition au danger (qui permettent au danger de toucher la cible) : se serrer la main, recevoir des postillons d'un malade, toucher un objet infecté et porter l'agent infectieux à sa bouche ou à son nez voire son œil conduit à une infection potentielle par le coronavirus

    C'est la définition du triangle du risque. L'absence d'un élément (le confinement élimine les conditions d'exposition) entraine l'absence du risque.

    Traingle de risque

    Une fois que le risque est qualifié, donc qu'il existe, sa probabilité de survenance n'est jamais nulle. La quantification consiste à tenter d'estimer cette probabilité de survenance.

    Les mesures de prévention

    Elles se divisent en trois catégories :

    - Les mesures organisationnelles : confiner les potentiels contaminants et isoler les malades limitent considérablement voire éliminent la transmission de la maladie. Ce sont des mesures prioritaires à mettre en place.

    - Informer et former :

    • Informer : cela permet à la cible (les travailleurs) d'être avertie pour mieux agir : modes de transmission de la maladie, contact direct avec des sources infectées, distance à respecter avec des tiers, se laver les mains, signes de la maladie, comment être pris en charge en cas d'apparition des signes inquiétants.
    • Former : comment se laver les mains d'une manière efficace,porter correctement les masques, bien nettoyer des surfaces infectées.

    - En dernier lieu, les mesures techniques : masques pour ne pas transmettre ou recevoir des postillons, gants pour ne pas infecter ses mains, produits de désinfection actifs contre le coronavirus.

    Cette lettre est réalisée par : Constantin Moussan
    , William Kennedy
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :