Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Coronavirus : tout savoir sur les masques de protection

    23 mars 2020

    Face à la pandémie COVID 19, SVP vous propose de revenir sur les masques de protection. Le bon usage des masques, où en trouver, le statut des stocks, les FFP2, les masques chirurgicaux, comment bien mettre le masque. Retrouvez toutes nos réponses ci-dessous !

    Quel est le bon usage des masques contre le coronavirus ?

    Le port des masques est aujourd'hui conseillé que pour les personnes qui s'occupent de malades, tels que les professionnels de santé, et les malades eux-mêmes. Les marques ont une durée de protection limitée, il faut les changer régulièrement. L'OMS préconise les recommandations suivantes :

    ● Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon

    ● Vérifier que le masque n'est ni déchiré ni troué

    ● Orienter le masque dans le bon sens (bande métallique vers le haut)

    ● Vérifier que la face colorée du masque est placée vers l'extérieur

    ● Placer le masque sur le visage. Pincer la bande métallique ou le bord dur du masque afin qu'il épouse la forme du nez

    ● Tirer le bas du masque pour couvrir la bouche et le menton

    ● Après usage, retirer le masque, enlever les élastiques de derrière les oreilles tout en éloignant le masque du visage et des vêtements afin d'éviter de toucher des parties du masque éventuellement contaminées

    ● Jeter le masque dans une poubelle fermée immédiatement après usage

    ● Après avoir touché ou jeté le masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon si elles sont visiblement souillées

    Ou peut-on trouver des masques de protection contre le coronavirus ?

    Depuis le début de l'épidémie de coronavirus en France, la vente de masque a fortement augmenté. Il existe deux catégories principales de masques contre le coronavirus : le masque chirurgical pour les personnes malades pour éviter la contamination des proches lors des toux et éternuements et le masque FFP2 conseillé aux personnes qui s'occupe des malades tels les professionnels de santé, pour se protéger du virus.

    Ils sont en général disponibles auprès des officines, des distributeurs de matériel médical ou d'équipements de protection individuels. Cependant la forte demande depuis de début de l'année 2020 de la plupart de la population et des entreprises, pour la protection de leurs salariés, a créé une pénurie importante dans ces circuits de distribution.

    Le Gouvernement a mis en place une distribution de masques, provenant des stocks de l'Etat, pour les professionnels de santé en contact avec les malades, via les hôpitaux et les officines pour les médecins libéraux.

    Les stocks de masques contre le coronavirus sont-ils également réquisitionnés ?

    Depuis le début de l'épidémie du coronavirus, la vente de masques chirurgicaux et FFP2 a fortement augmenté et a créé une pénurie.

    Un décret paru début mars a imposé la réquisition des masques afin d'en assurer un accès prioritaire aux professionnels de santé et aux patients à risques via les officines et les établissements de santé.

    Ce texte précise que sont réquisitionnés :

    ● Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé ;

    ● Les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution.

    ● Par ailleurs, les masques de protection respiratoire de type FFP2 et les masques anti-projections produits jusqu'au 31 mai 2020 sont également réquisitionnés.

    Les masques FFP2 contre le coronavirus ont-ils des dates de péremption ?

    Les masques FFP2 utilisés surtout par les professionnels de santé, en contact avec les malades, pour se protéger du coronavirus sont des équipements de protection individuelle (EPI). Ce sont des dispositifs ou moyens destinés à être portés ou tenus par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité.

    Tout EPI mis sur le marché doit satisfaire aux exigences essentielles de santé et de sécurité, générales et particulières, le concernant, telles que fixées dans le règlement 2016/425.

    Concernant les masques respiratoires ils doivent être conformes à la norme EN 149.

    Le délai de péremption des masques FFP2 est de 4 à 5 ans à compter de la date de fabrication. Au-delà, leur efficacité ne peut être garantie.

    Sur le plan juridique, dès lors que la date de péremption est dépassée, les masques de protection respiratoire ne peuvent être ni revendus, ni mis à disposition, ni cédés même à titre gratuit, ni utilisés.

    Comment porter efficacement un masque FFP2 pour se prémunir du coronavirus ?

    Pour être efficaces, les masques FFP2 doivent être correctement utilisés et régulièrement changés.

    Les consignes pour le port du masque sont les suivantes :

    ● Se laver les mains

    ● Placer le masque sur le visage, la barrette nasale sur le nez

    ● Tenir le masque et passer les élastiques derrière la tête sans les croiser

    ● Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l'ajuster au niveau du nez

    ● Vérifier que le masque soit bien mis. Pour cela, il convient de contrôler l'étanchéité

    ● Couvrir la surface filtrante du masque en utilisant une feuille plastique maintenue en place avec les deux mains

    ● Inspirer : le masque doit s'écraser légèrement sur le visage

    ● Si le masque ne se plaque pas, c'est qu'il n'est pas étanche et il faut le réajuster

    ● Après plusieurs tentatives infructueuses, changer de modèle car il n'est inadapté

    ● Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains

    Faut-il porter un masque chirurgical contre le coronavirus ?

    Selon le ministère de la Santé, le port de masque chirurgical est nécessaire pour les personnes ayant séjourné dans une zone à risques pendant les 14 jours suivant leur retour et pour les malades symptomatiques. Ils évitent de diffuser la maladie par voie aérienne. Celle-ci se transmet par le biais de postillons (éternuements, toux ..).

    Leur efficacité n'est pas démontrée pour les personnes non malades, n'ayant pas voyagé dans une zone touchée par le virus afin d'éviter d'attraper le COVID-19.

    L'OMS ne recommande pas non plus le port du masque chirurgical en première intention pour se protéger du coronavirus.

    Comment porter efficacement un masque chirurgical pour éviter la propagation du coronavirus ?

    Pour être efficaces, les masques doivent être correctement utilisés et régulièrement changés.

    Les consignes pour le port du masque sont les suivantes :

    ● Se laver les mains

    ● Placer le masque sur le visage, le bord rigide vers le haut et l'attacher

    ● Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l'ajuster au niveau du nez

    ● Abaisser le bas du masque sous le menton

    ● Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains

    Cette lettre est réalisée par : Le Huérou Cédric
    , Valérie Belair

    Les articles des experts SVP sur le même thème :