Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Covid-19 : la mise à disposition de l'hydroxychloroquine encadrée

    27 mars 2020

    Un décret publié le 26 mars au journal officiel a encadré la prescription d'hydroxychloroquine. Les ventes de ce produit en officines ont en effet triplés en quelques jours. Pourtant, le Haut Conseil scientifique a recommandé, à ce stade, de ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19, à l'exception de formes graves hospitalières.

    Plus de vente libre dans les officines

    Le décret 2020-314 précise : " l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile"

    Ils sont vendus au public et au détail par les pharmacies à usage intérieur autorisées et donnent lieu à un remboursement ou sont pris en charge sans participation de l'assuré. Un recueil d'informations concernant les effets indésirables est transmis au centre régional de pharmacovigilance territorialement compétent par le professionnel de santé qui suit le patient.

    Par ailleurs, la spécialité pharmaceutique PLAQUENIL© et les préparations à base d'hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d'officine que dans le cadre d'une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d'un renouvellement de prescription émanant de tout médecin.

    L' hydroxychloroquine était déjà interdite en vente libre en pharmacie depuis le mois de janvier 2020. En effet un arrêté du 13 janvier a classé cette substance sur la liste II des substances vénéneuses, c'est à dire un médicament soumis à prescription médicale et qui ne peut être obtenus que sur présentation d'une ordonnance rédigée par un médecin. 

    Cette lettre est réalisée par : Rosine Magnier
    , Valérie Belair
    , William Kennedy

    Les articles des experts SVP sur le même thème :