Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Covid-19 : le télétravail en période de confinement, quels risques et quelles mesures de prévention prendre

    28 avril 2020

    Dans ce contexte d'urgence sanitaire, le télétravail a été généralisé dans de nombreuses organisations sans avoir pu préparer au préalable les collaborateurs, ce qui a pu générer des risques non prévus surtout au niveau de la santé mentale. Le Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels (DUERP) devant être mis à jour, entre autre, lors de toute décision d'aménagement important modifiant les conditions de travail, il convient d'examiner les risques spécifiques et de prendre les mesures de prévention qui s'imposent.

    Le télétravail

    Le télétravail en soit ne génère pas de risques particuliers. Mais les conditions de son exercice, dans cette période d’urgence sanitaire, engendrent des risques inattendus. Lorsque le télétravail est prévu, il est bien accepté voire demandé par les travailleurs. Généralement, il est pratiqué une fois par semaine ou deux dans certains cas et sa préparation est anticipée.

    L’employeur, entre autres,:

    - met à la disposition le matériel nécessaire et adapté

    - précise les modalités d’accès à distance

    Le travailleur, entre autres, :

    - prévoit les conditions optimales pour ce travail

    - aménage, provisoirement la plupart du temps, un coin adapté à son domicile

    - amène avec lui le nécessaire du bureau pour l’exécution de sa journée.

    La généralisation du télétravail en situation de confinement pour la continuité des activités

    L’employeur n’a pas eu le choix de la mise en place du télétravail de manière généralisé et ce, pour pouvoir continuer son activité lorsque cela était possible. Ces conditions ont produit des situations à risque spécifiques.

    Les caractéristiques de cette situation sont :

    - l’imposition et pas le choix donné aux collaborateurs

    - à temps plein et non pas du temps en temps sans visibilité sur la durée de confinement

    - forcement à domicile, alors que le télétravail pouvait s’exercé dans des bureaux partagés (espace de coworking)

    - avec la famille du fait de confinement

    Pour le travailleur, entre autres, :

    - Perturbations liés à l’environnement familial

    - la difficulté de faire la part entre vie professionnelle et vie familiale

    - isolement prolongé

    - peur de ne pas pouvoir justifier de son temps de travail et de sa productivité

    - pour certains, l’adaptation durable aux technologies d’accès à distance et l’exploitation des ressources internes

    - quid du degré d'autonomie dans l'exécution des tâches

    - manque de repères et de références par rapport aux collègues et au management

    Cette situation exceptionnelle et ces conditions hors norme sont, potentiellement, source de stress professionnel.

    Les mesures

    Le management de proximité se trouve en première ligne pour remplir son rôle de soutien et d'accompagnement tout en gérant la relation à distance avec les équipes :

    - contact régulier au moins une fois par semaine individuellement afin de détecter d'éventuelles signes de détresse

    - contact collectif et si possible en visio-conférence si possible pour la cohésion de l'équipe et de maintenir les échanges collectifs

    - inciter à l'expression des besoins tant au niveau individuel que collectif et y répondre dans la mesure du possible

    - organiser, en cas de besoin, une formation à la maitrise des outils des nouvelles technologies

    - être attentif et apporter de l'aide aux travailleurs en difficulté d'autonomie

    - donner des objectifs, réalistes et adaptés à ce contexte, et vérifier la réalisation pour gommer le sentiment de manque de productivité

    - rappeler régulièrement le droit à la déconnexion lors de la vérification de la réalisation des objectifs

    - rappeler les consignes ergonomiques du poste de travail en espérant leur respect autant que faire se peut

    - rappeler les recommandations de l'autorité sanitaire nationale pour lutter contre le covid-19 voire les envoyées par mail

    La direction de l'entreprise

    Il est demandé au management de proximité une vigilance et une disponibilité accrues. Ce qui peut faire naitre un sentiment de dépassement et une incapacité à accomplir ses missions :

    - être attentif et à leur écoute pour déceler des signes de détresse

    - apporter des réponses cohérentes et rapides à leur demande : comment gérer le stress des collaborateurs, quels moyens sont à ma disposition, mon rôle exact et ses limites

    - la mise en place, avec le soutien d'un organisme  extérieur spécialisé, d'une ligne téléphonique "SOS détresse" pour tous les collaborateurs y compris le management

    Il est important que le mangement de proximité écoute ses propres signaux de détresse.

     

    Cette lettre est réalisée par : Constantin Moussan
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :