Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Covid-19 : les mesures que peut adopter un employeur pour protéger ses salariés

    03 avril 2020

    Conformément au Code du travail et à son article L. 4121-1, l'employeur est responsable de la protection de ses salariés et doit prendre " les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs " et veiller " à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes ". Il doit dans le contexte du risque sanitaire généré par la propagation du Covid-19, l'employeur doit mettre en place des moyens de prévention et de protection complémentaires. Mais quelles sont les mesures appropriées et efficaces face à la transmission du virus ?

    Mesures de protection collectives…

    La protection collective prime sur la protection individuelle dans l'échelle de prévention des risques. Ainsi, le nettoyage des locaux où se côtoient des salariés ou accueillant du public peut être intensifié. L'organisation du travail pour limiter l'interaction entre les salariés (comme le télétravail) peut également être adapté.

    Mais également individuelles…

    Une distance d'au minimum un mètre entre les personnes permet de minimiser le risque de contamination d'une personne porteuse du virus à une personne non malade. Si cette distance ne peut être respectée, une barrière physique pour protéger les personnes non malades peut être installée. Il est possible de citer l'exemple d'une cloison transparente en plexiglas pour les personnes devant accueillir du public ou aux caisses des supermarchés. Le nettoyage de ces barrières physiques régulier et efficace devra être réalisé.

    La durée de vie du virus sur les surfaces physiques (emballages, plans de travail, sol…) n'est pas connue. Le port de gants semble être une alternative pour empêcher le contact direct entre les mains et des objets potentiellement contaminés par ce virus. Cependant, malgré la présence de gants, un salarié peut quand même être amené à se toucher régulièrement le visage. De même, le port de gants limite le lavage des mains qui est un des gestes barrières dont l'efficacité est reconnue. Les gants sont donc plutôt des équipements de protection à éviter.

    Concernant les écharpes et foulards, contrairement aux masques chirurgicaux et FFP2, le maillage de ces 2 accessoires ne permet pas de pouvoir filtrer les particules du Covid-19.

    Sensibilisation et communication des bons gestes

    Les mesures complémentaires choisies par l'employeur devront être combinées avec les gestes barrières soit pour rappel :

    • se laver très régulièrement les mains,
    • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
    • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,
    • saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
    Cette lettre est réalisée par : Gisèle Preira
    , William Kennedy
    , Rosine Magnier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :