Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Février 2015 : nouvelle baisse de l'euro, nouvelle hausse du prix des matières importées en France

    25 mars 2015

    La dépréciation de l'euro face au dollar a accentué la hausse des prix des matières premières importées en Europe et en France. Sur le mois, la monnaie européenne a perdu 2,2% de sa valeur exprimée en dollar, devise couramment utilisée sur les marchés mondiaux. Exprimés en dollar, les prix des matières premières (hors pétrole) ont reculé de 0,7% sur le mois et de 9,3% sur un an. Convertis en euro, les cours augmentent de 1,7% sur le mois et de 9,1% sur un an.

    Rebond du cours du cuivre

    L'ouverture de lignes de crédit du gouvernement chinois à destination de son industrie a inversé la courbe du cours du cuivre. Sur un mois, le prix en dollar a progressé de 6,9%, effaçant partiellement sa chute des derniers mois (-17,8% sur un an). Exprimé en euro, le prix du cuivre augmente de 9,4%, retrouvant presque le niveau de février 2014, le recul sur un an s'établissant à 1,1%. Le cours de l'aluminium poursuit sa hausse avec + 0,6% sur le mois en dollar et de 2,9% en euro (+29% sur un an).

    L'or n'est plus actuellement une valeur de refuge

    En cette période de hausse des cours sur les marchés-actions, l'or perd de son intérêt de valeur refuge. Sur le mois, le prix de l'or recule de 2,2%, s'établissant à 1 225 dollars/once; le mouvement inverse du dollar de même ampleur compense ce repli (stabilité du prix en euro sur le mois ; +13,2% sur un an).

    Repli du prix de la pâte à papier

    Dans un marché moins demandeur, le cours en dollar de la pâte à papier perd 2,8% sur le mois (-1,2% sur un an). Exprimé en euro, le prix recule de 0,6% sur le mois, mais reste en forte hausse sur un an (+19%).

    Matières premières alimentaires : ralentissement de la hausse des cours

    Les prix en euro des produits destinés à l'industrie agroalimentaire progressent seulement de 0,9% sur le mois de février après une hausse enregistrée en janvier de 2,5%. Ils ont été pénalisés par une baisse des cours mondiaux du blé de 4,8% sur le mois (-13,2% sur un an). Exprimés en euro, la baisse est de 2,6% sur le mois (+4,4% sur un an). Repli aussi pour le prix du sucre, affaibli par une production abondante (-4% en dollar ; -1,8% en euro sur le mois). Quant aux hausses, la plus significative concerne toujours le prix de la viande (+6,7% sur le mois ; +39% sur un an, pour les prix exprimés en euro). Le cours du cacao gagne 1,7% sur le mois en dollar (+4,1% en euro).

    Cours des principales matières premières

    Retrouvez les cours des six derniers mois pour les principaux métaux et produits agricoles importés en France : aluminium, cuivre, or, titane, blé, cacao, soja, sucre et pâte à papier.