Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Gestion financière : tout comprendre

    29 December 2020

    Les domaines de la finance englobent la gestion financière des entreprises, des particuliers (finance privée), et de l'État et des collectivités territoriales (finance publique ou finance locale). Toutes répondent à des principes et à des buts différents. Mais toutes ont un axe commun : faire un état des lieux pour cadrer sa stratégie, identifier ses éventuelles faiblesses et atteindre ses objectifs.

    La gestion financière publique

    Les finances publiques regroupent toutes les règles qui régissent les finances d'organismes relevant de l'ordre public (État, collectivités territoriales, établissements publics...). Plusieurs principes généraux encadrent la gestion financière et budgétaire publique :

    • Le principe d'annualité : la loi de finance soumet au vote parlementaire un budget valable pour une année seulement ;
    • Le principe d'unité : un seul document sert à l'inscription de l'ensemble des dépenses et des recettes ;
    • Le principe d'universalité : tous les mouvements de trésorerie (entrées et sorties) sont notifiés dans un seul livre (hormis les comptes spéciaux, budgets annexes, rétablissements de crédits et fonds de concours) ;
    • Le principe de spécialité : chaque crédit est fléché pour une dépense déterminée selon sa nature (moyens) et sa destination (objectif) ;
    • Le principe de sincérité : l'État ne peut sous-estimer ses charges ou surestimer ses ressources afin de rendre une image alignée sur sa situation financière et son patrimoine ;
    • Le principe de l'équilibre : le budget ne doit pas présenter de déficit mais, au contraire, rechercher l'équilibre des comptes publics.

    Vous avez besoin de connaître les spécificités des finances publiques locales ? Découvrez notre livre blanc sur les grandes étapes de l'analyse financière d'une collectivité.

    La gestion financière privée

    La finance privée correspond à la gestion financière et patrimoniale des particuliers. L'activité de gestion privée de patrimoine consiste à optimiser les placements. La stratégie varie selon les objectifs (retraite, immobilier, transmission…), les horizons de placement (3, 5 ou 10 ans) et l'aversion au risque (prudent, équilibré, dynamique). Les principaux acteurs de la finance privée sont les notaires, les banques privées, les fiscalistes...

    La gestion financière est un outil dédié à la stratégie d'une entreprise. Elle permet de planifier son organisation et de contrôler sa trésorerie. La gestion financière sert en priorité à optimiser la performance tout en maitrisant les coûts. Parmi les bases de la gestion financière, on trouve :

    • La comptabilité : le livre comptable enregistre toutes les opérations bancaires, ce qui permet d'établir le bilan (état du patrimoine en fin d'exercice) et le compte de résultat (balance des produits et des charges pour en déduire s'il y a bénéfice ou pas) ;
    • L'analyse financière : le diagnostic financier (analyse du chiffre d'affaires et projections) permet d'évaluer la rentabilité de l'entreprise, donc son besoin en fonds de roulement (BFR) ;
    • Le budget : il permet de bien gérer son flux de trésorerie, savoir comment répartir les ressources selon les charges pour atteindre les objectifs commerciaux et financiers.

    Privée ou publique, pour professionnels ou particuliers, la gestion financière est un outil d'aide à la décision indispensable à comprendre. Vous désirez en savoir plus ? Nos experts vous écoutent.

    Cette lettre est réalisée par : Le Huérou Cédric
    , Régis AdonaÏ

    Les articles des experts SVP sur le même thème :