Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Impacts Covid-19 : prévisions de croissance économique (MAJ du 30/04/2020)

    30 avril 2020

    Les conséquences économiques de la pandémie liées au coronavirus sont visibles et non négligeables sur l'ensemble du monde. La contraction économique dans plusieurs secteurs d'activité impactent négativement la croissance économique mondiale, avec des disparités selon les pays et en fonction des mesures de confinement qui ont été prises pour lutter contre la propagation du virus. Les Experts SVP vous proposent chaque semaine les prévisions économiques actualisées.

    Quelles sont les perspectives économiques mondiales liées à cette crise ?

    Les impacts économiques du Covid-19 sont mondiaux et de grande ampleur. Sur cette semaine, concernant les pays étudiés, les analystes économiques n'ont pas publié de dégradation particulière du taux de croissance du PIB 2020. Pour l'instant, le top 10 des pays les plus impactés sont toujours l'Italie avec un taux de croissance prévu du PIB 2020 de -12,1%, suivi du Mexique (-8,4%), de l'Ukraine (-7,5%), de la France (-7,1%), de la Croatie (-7,1%), du Royaume-Uni (-6,7%), de la Thaïlande (-6,7%), de la Roumanie (-6,6%), de l'Espagne (-6,5%) et de l'Allemagne (-6,4%).

    Pib

    Des perspectives de croissance revues à la baisse partout dans le monde

    Notre focus de la semaine concerne la Zone des Amériques. L'Amérique du Nord est davantage impactée par la crise économique avec en tête le Mexique dont le taux de croissance du PIB 2020 prévu par Scotiabank a été ramené à -8,4% contre +1% en début d'année, soit un écart de prévision de -9,4 points de %. La zone Amérique du Sud serait moins affectée par la crise économique mais subirait toutefois un taux de croissance du PIB 2020 négatif (entre -2 et -5,6%). Cependant, des pays comme l'Equateur n'ont pas les infrastructures sanitaires adéquates pour faire face à cette pandémie du Covid-19. En témoigne, leurs difficultés actuelles à gérer la situation où des faits de corps abandonnés sauvagement dans la rue, entassés dans des toilettes ont été relayés dans la presse depuis quelques jours. Le rallongement possible de la gestion de la pandémie dans ces pays par rapport aux pays plus développés sur le plan sanitaire va nécessairement impliquer des prévisions futures revues à la baisse.

    Ecart

    Cette lettre est réalisée par : Kader Berachoua
    , Stéphane Chen
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :