Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Impacts des Zones à Faibles Emissions (ZFE) dans la Métropole du Grand Paris

    12 juillet 2019

    Des zones à faibles émissions ont été définies dans la Métropole du Grand Paris depuis le 1er juillet 2019. Le dispositif concerne Paris et 79 communes d'Ile-de-France.

    Le dispositif à Paris et dans les 79 communes d'Ile-de-France

    Les restrictions de circulation sont appliquées:

    • A Paris (hors bois de Boulogne, bois de Vincennes et boulevard périphérique); la mesure concerne les véhicules en Crit'Air 4 ; Paris a mis en place une zone de circulation restreinte (ZCR) depuis janvier 2017 pour interdire les Crit'Air 5 
    • Dans 79 communes de la Métropole du Grand Paris; les restrictions de circulation concerne les véhicules non classés et Crit'Air 5, diesel et essence

    Sont notamment concernés :

    • Les 2 roues, tricycles et quadricycles à moteur antérieurs au 1er juin 2000
    • Les voitures et véhicules utilitaires légers diesel antérieurs au 1er janvier 2001
    • Les voitures essence antérieures au 1er janvier 1997
    • Les véhicules utilitaires légers essence antérieurs au 1er octobre 1997
    • Les poids lourds, autobus et autocars diesel antérieurs au 1er octobre 2006
    • Les poids lourds, autobus et autocars essence antérieurs au 1er octobre 2001

    Selon la Métropole du Grand Paris, " cette mesure ne vise pas à faire de la Métropole du Grand Paris une zone sans voiture mais à accélérer le renouvellement du parc de véhicules, en complément du dispositif d'aides financières actuellement en vigueur. Ses bénéfices s'étendent bien au-delà, en termes d'amélioration de la qualité de vie, d'attractivité du territoire et de réduction des nuisances sonores. "

    Le dispositif ne fait pas l'unanimité

    Selon Daniel Beuiller, vice-président de la Métropole du Grand Paris, plus de la moitié des collectivités ont enclenché la procédure. Parmi les collectivités qui ne l'ont pas encore fait, environ 15% s'y opposent vigoureusement et 25% préfèrent attendre les premières expérimentations.

    Plusieurs maires peu convaincus par le dispositif n'ont donc pour l'instant pas publié d'arrêté municipal instaurant la mise en place d'une ZFE dans leur commune ; les transports en commun de banlieue restent insuffisants ou sont déjà saturés et les aides prévues par le dispositif ne seraient pas suffisantes, selon eux.

    "L'interdiction de circulation pour les véhicules les plus polluants pénalisera celles et ceux qui ne peuvent pas s'offrir d'alternative et touchera particulièrement les plus précaires. Sans mesures d'accompagnement réelles, la zone à faibles émissions (ZFE) est une mesure antisociale " estiment, par exemple, des maires du Val de Marne.

    Cette lettre est réalisée par : Ginette Kambou, William Kennedy

    Les articles des experts SVP sur le même thème :