Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Impacts du COVID-19 sur les prévisions de croissance

    03 avril 2020

    La crise du Coronavirus est un électrochoc hors-norme allant jusqu'à ébranler le fondement de toutes les décisions importantes et nécessaires à la bonne marche de l'économie mondiale et l'équilibre des marchés ; il s'agit de la confiance. En effet, le monde doit aujourd'hui faire face à un triple choc ; tout d'abord sanitaire avec une pandémie mondiale, mais aussi économique car le confinement entraîne avec lui la fin de nombreuses activités sur les territoires et dont les impacts se diffusent par le biais de l'offre et de la demande au sein de zones économiques interdépendantes, et enfin un choc financier parce que cette paralysie de l'économie provoque des risques de défaillance pour de nombreuses entreprises ainsi que la crainte de voir advenir une récession mondiale. Les Experts SVP vous proposent les prévisions économiques actualisées de cette semaine.

    Quelles sont les perspectives économiques mondiales liées à cette crise ?

    Plusieurs effets macroéconomiques sont à liés à cette crise, et ces derniers pourraient se multiplier proportionnellement à la propagation et à la durée de la pandémie du Covid-19 à travers le monde. Certains analystes et politiciens font référence au krach de 1929 pour insister sur l'ampleur des conséquences probables sur le risque de faillites d'entreprises en masse et sur le licenciement et chômage massif. Malgré les différents plans de relance économique mis en place, soit par les gouvernements eux-mêmes, ou soit par des institutions monétaires ou supranationales tels que la Banque Centrale Européenne ou encore la Fed, ils ne pourront arrêter les turbulences qui agitent les marchés financiers. Cette incertitude quant à l'impact économique réelle de la crise et sur ses conséquences futures est un facteur amplifiant la crainte de la finance internationale.

    Des perspectives de croissance revues à la baisse partout dans le monde

    Partout les perspectives de croissance mondiale sont revues à la baisse car même si un pays n'est que peu touché par la pandémie, son économie reste dépendante des grands pôles de la mondialisation que ce soit pour ses importations ou pour ses exportations. Les dernières données actualisées fin mars par BNP Paribas montrent qu'en l'espace de 3 mois, leur prévision du taux de croissance du PIB italien pour fin 2020 est passée de +0,2% à -8,2%, soit une chute de 840 points de pourcentage. Quant à la France, on passe de +1,1% à -3,1%, soit une baisse de 420 points de pourcentage.

    écart de prévisions

    Cette lettre est réalisée par : Kader Berachoua
    , Stéphane Chen
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :