Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    L'avancée chinoise

    07 novembre 2005

    Naissance d'un nouveau consommateur chinois.

    - Un pouvoir d'achat qui augmente malgré les inégalités (200 à 350 millions de paysans sont sous employés et sous rémunérés).

    - 150 à 200 millions de chinois disposent d'un pouvoir d'achat comparable à celui des pays développés.

    - D'ici 2020, les villes chinoises verront arriver un afflux de 400 millions de ruraux.

    - Une classe moyenne de consommateurs urbains émerge.

    - Le taux de scolarisation des enfants pour le primaire et le secondaire est passé de 75% en 1990 à 95,5% aujourd'hui.

    - Les écoles internationales accueillent davantage d'élèves chaque année.

    - Les multinationales comme les sociétés chinoises ont compris rapidement qu'il y avait une diversité de population comme de climat et ont pratiqué une stratégie de segmentation de marché (haut de gamme, bas de gamme, cher pas cher, grand, petit - par exemple, les gens du Sud du pays ont un climat tellement chaud qu'ils ont besoin de réfrigérateurs plus spacieux qu'ailleurs, Procter et Gamble mène des études pour mieux cerner la population rurale...).

    - A Shangaï et à Pékin, les femmes de 25 à 35 ans ont évolué très rapidement (ouvertures de boutiques, défilés de mode, nouveaux magazines...). Les hommes consomment eux aussi. Biotherm a vu ses produits (Biotherm pour homme) passer de 8% à 20% des ventes. Si bien que Biotherm a interrompu sa campagne de publicité pour ne pas être associé à une marque pour homme.

    - Accros aux marques, les nouveaux riches chinois des grandes métropoles achètent de plus en plus de produits de luxe et les grands du luxe font "un tabac" en Chine.
    Hennessy a vu sa part de marché passer de 20 à 30%.
    Les Chinois représentent 7% des ventes du malletier Louis Vuitton.
    Le groupe LVMH présent à Pékin depuis 1992 va étendre sa présence dans tout le pays.
    Lancôme est devenu n° 1 avec 20% en part de marché sur les cosmétiques de luxe.
    Cartier totalisera douze boutiques en décembre.

    Entreprises chinoises à l'extérieur

    Comment les Chinois comptent-ils s'imposer dans l'économie mondiale ?

    Les acquisitions chinoises à l'étranger s'étendent de plus en plus. Jusqu'à présent, les deux tiers des investissements chinois étaient opérés principalement dans les pays développés ou nouvellement industrialisés (Etats-Unis, Russie, Australie, Corée du Sud). Aujourd'hui, ils s'attaquent à l'Europe.

    La Chine est devenue le deuxième acheteur de sociétés allemandes, derrière les Etats-Unis (168 en 2004 contre 112 en 2003). En France, à part Marionnaud, les investissements sont timides et concernent des PME (14 en 2004).

    Son objectif : recycler une richesse accumulée de plus de 200 milliards de dollars de réserves de change en 2004, constituer des groupes internationaux et performer dans le classement "Fortune" des 500 plus grosses entreprises.

    Les cibles :
    Gamesa et Vestas (dans les éoliennes)
    Maurel Prom (dans le pétrole)
    Marconi et Alcatel (dans la technologie)
    Fiat, Saint-Gobain, Schneider Electric, Lectra (fabricant de machines textile), Accor, Véolia...

    Les chinois sont prêts à payer cher des savoir-faire, des flux de croissance et des bénéfices intéressants.

    Fidèles à leur stratégie ancestrale, ils agiront en douceur, ne déclencheront pas d'initiatives hostiles mais plutôt des prises de participation. Politiquement, les chinois ne veulent pas apparaître comme des adversaires.

    Euro-China Fund

    First Investment Group, le leader du capital investissement chinois, constitue un fonds de plus de 100 millions d'euros destiné à investir aux côtés de partenaires chinois en Europe et européens en Chine.

    Par la suite, le fonds pourrait participer à des acquisitions d'1,5 milliard d'euros.

    Haier

    Société d'Etat à l'origine, Haier emploie 50 0000 ouvriers et pèse plus de 10 milliards d'euros, ce qui la situe comme le deuxième fabricant mondial de machines à laver et de réfrigérateurs.

    La Chine en Algérie

    Dès 1990, les entreprises chinoises étaient présentes en Algérie (logements, barrages, aéroports....). Pus de 10 000 ouvriers travaillent jour et nuit, sept jours sur sept, ils vont vite et pratiquent des prix imbattables.
    En 2004, les deux pays signent des accords d'échange de matières premières algériennes contre des produits manufacturés chinois.

    Entreprises françaises en Chine

    Hormis les initiatives offensives de quelques grands groupes (Danone, Alstom, Carrefour, St-Gobain...) les sociétés françaises sont assez timorées sur les marchés chinois.

    La presque totalité des entreprises du CAC 40 y sont présentes. Carrefour devant Wall Mart, Alcatel y emploie plus de 2000 chercheurs, soit 15% de la R et D du groupe. Danone y réalise 8% de son chiffre d'affaires.

    Les PME par contre, ne seraient que 100 implantées en Chine selon la DREE. Selon les experts, les PME n'ont pas assez de connaissances sur les fonctionnements de ce pays et la concurrence s'avère féroce.

    Ubisoft

    Présent depuis neuf ans en Chine, Ubisoft compte porter ses effectifs de 500 aujourd'hui à 10 000 fin 2006.

    Barbara

    Réorganisation au sein du fabricant de lingerie Barbara : une délocalisation en Chine (7 à 8% des volumes globaux) et la distribution de ses produits dans une cinquantaine de boutiques.

    Look

    La Fédération chinoise de cyclisme vient de renouveler son partenariat avec la firme française Look pour la fourniture de vélos de piste.

    Lafarge

    Afin de passer à une phase supérieure de son développement, Lafarge a annoncé la signature d'un accord de joint-venture avec le cimentier chinois SOCAM.

    Le coiffeur Eric COSTANTINO

    A force de patience, le marseillais Eric Costantino a réussi à s'imposer dans l'univers de Pékin avec son groupe "Eric Paris" qui possède cinq salons employant seize expatriés et quatre-vingt chinois.

    Publicis

    Le groupe s'attribue la place de numéro un de la publicité en Chine. Sa vingtaine d'agences emploient 2 080 personnes.

    Café Vimart

    Vincent EVE envoyé à Pékin pour ouvrir une brasserie FLO a finalement ouvert une crêperie et créé une ambiance à la française avec chaises et nappes à carreaux. Son épouse chinoise lui a apporté ses "guanxi" (relations) incontournables pour quelqu'un qui veut se lancer.

    Brèves de Chine

    La BAD (Banque Asiatique de Développement) octroie à la Chine deux prêts d'un montant total d'un milliard de dollars pour moderniser ses transports.

    La valeur des biens contrefaits pèse près de 20 milliards de dollars par an.

    La Chine, qui avait accueilli en 1993 son premier centre de R et D (Motolora) en compte aujourd'hui 700.
    Selon le CNUCED, la Chine pourrait devenir, d'ici à 2009, le premier laboratoire du monde, ce qui ferait passer la France à la septième place.

    Le secteur de la coiffure se situe en cinquième position parmi les secteurs les plus rentables de l'économie chinoise après l'immobilier, l'automobile, le tourisme et les communications.

    Entre 50 et 80% des violonistes débutants aux Etats-Unis, jouent sur un violon fabriqué en Chine. Les violons chinois sont quatre fois moins chers que de très bons instruments occidentaux. D'ici peu, ils auront une qualité totale.

    Selon la People's Bank of China, les banques chinoises ont émis un total de 875 millions de cartes de banque surtout des cartes de débit. Les transactions se sont élevées à 296 milliards de dollars selon la banque centrale.

    Les chinois, après des essais peu concluants sur leur terre, achètent désormais massivement le lin cultivé en Normandie. Les surfaces cultivées ont augmenté de 50% en dix ans, faisant de la région le leader mondial et ce, grâce aux achats chinois.