Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    La start up du mois : " ATTONUCLEI "

    19 mai 2014

    Créée en février 2010, cette entreprise est spécialisée dans la fabrication d'atomes synthétiques appelées aussi boîtes quantiques fonctionnalisées ou encore "functionalized quantum dots ". Elle est notamment capable de greffer des nanoparticules dans des matériaux à la demande d'un client industriel et ainsi leur conférer de nouvelles fonctionnalités : le tissu devient imperméable ou les médicaments plus efficaces.

    Un créateur d'entreprise hors du commun

    Dés 2009, Cyril Han Athalin, le futur créateur de l'entreprise ATTONUCLEI, se faisait remarquer dans son laboratoire de l'Institut des matériaux de Nantes où il mettait au point une gamme de nanoparticules, sortes de semi-conducteurs à l'échelle nanométrique, soit au millionième de millimètre.

    Ce chercheur-entrepreneur, qui combine l'intelligence à un grand sens des affaires, détient des diplômes en architecture, physique-chimie, biologie ou encore en électronique, Pour lui, les " quantum dots " sont comme les tiques sur les animaux, ils font corps avec le matériau alors qu'une association de matériaux seraient une puce qui se pose seulement sur la peau.

    Beaucoup de choses à découvrir encore

    Les quantums dots sont loin d'avoir trouvé toutes leurs applications puisque combinés à un métal, ils le rendent résistant à la corrosion. Sur des billets de banque, ils vont, de manière indétectable, les marquer. Des marchés aussi variés que les textiles, les énergies renouvelables ou le biomédical sont déjà des pistes identifiées. Par exemple, ils améliorent les textiles en augmentant la résistance des fibres ou les rendant imperméables, ils peuvent aussi leur apporter des propriétés antibactériennes ou antifongiques. Les vêtements produits à partir de ces fibres améliorées deviennent indéchirables, infroissables et ne rétrécissent plus.

    Elles permettent également de produire des écrans plats à partir de composés inorganiques en concurrence avec les écrans OLED. Ces nouveaux écrans seraient de meilleure qualité au niveau des couleurs.

    Et bien d'autres possibilités encore, puisque les nanoparticules trouveront des applications dans l'industrie environnementale, l'électronique et l'agroalimentaire.

    Mais c'est peut-être le marché des médicaments et de la santé qui est le plus prometteur. Des " nano-médicaments " pourront un jour cibler les cellules malades directement avec, en ligne de mire, des nouveaux traitements de certains cancers. Les quantums dots peuvent également servir de marqueur extrêmement précis des cellules pour détecter certaines maladies lors d'un IRM ou faire des analyses fines de l'ADN.

    Unique en Europe

    ATTONUCLEI est une entreprise qui vise des marchés dont le montant en milliards de dollars est à deux chiffres. Et même s'ils sont difficiles à quantifier, il faudrait, en effet, estimer l'ensemble des très nombreux secteurs cibles, la plupart de ces marchés présentent un fort potentiel. Elle n'aurait que trois concurrents dans le monde, tous trois sont américains.

    Son président ambitionne de regrouper, autour de son entreprise, d'autres start-up et créer ainsi un pôle de recherche et développement européen autour des nanotechnologies. Des implantations en Asie et aux Etats-Unis sont prévues prochainement et surtout une introduction en bourse en 2016 est envisagée. Extrêmement sûr des capacités de croissance de son entreprise, il se compare même à un Facebook ou un Google.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz, Jacques Dugravier, Pierre-louis Passalacqua, Muriel Doyen, Géraldine Sourdot

    200 experts pour répondre à vos besoins