Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    La startup du mois : Exotec Solutions

    10 juillet 2018

    Créée en août 2015, Exotec Solutions est spécialisée dans les solutions robotiques à base d'intelligence artificielle pour la logistique. Elle a développé une solution de préparation de commandes basée sur des flottes de robots évoluant dans les trois dimensions et qui se déplacent dans les entrepôts logistiques des entreprises du commerce en ligne.

    Des robots autonomes pour remplacer la manutention

    Le " Skypod " est un dispositif robotique qui va s'associer aux automates des entrepôts pour récupérer, sur les racks de stockage, les produits commandés. Exotec annonce des gains de productivité, grâce à la grande rapidité des robots. Une productivité pouvant atteindre jusqu'à 100% puisque l'opérateur pourrait doubler le nombre de commandes préparées par heure, toujours selon l'entreprise. Mais la solution améliore également la pénibilité au travail, l'opérateur en charge de la préparation de commande n'ayant qu'à se concentrer sur l'emballage et l'envoi des produits aux clients et ne devant plus parcourir les nombreux kilomètres pour aller chercher les produits. Exotec Solutions précise que la solution peut être mise en place en quelques mois et évoluer au même rythme que la croissance des commandes, simplement en augmentant, dans la même proportion, le nombre de robots.

    Une cartographie précise du site est réalisée et intégrée aux robots et ils vont ainsi pouvoir se repérer et se déplacer de manière autonome, grâce à un scanner rotatif à l'avant. " Une fois qu'on a posé les racks, le système peut être opérationnel dans la demi-journée ", assure Romain Moulin, CEO et cofondateur avec Renault Heitz, d'Exotec Solutions.

    Un grand e-commerçant déjà convaincu

    La solution a déjà séduit Cdiscount, acteur majeur du e-commerce français. Dans son entrepôt de Cestas, les robots se déplacent d'ores et déjà de manière coordonnée grâce à un logiciel utilisant des algorithmes d'intelligence artificielle et qui, interfacé avec l'outil de gestion de Cdiscount, leur attribuent des missions. Le spécialiste de la vente en ligne devrait déployer le système dans l'ensemble de ses sites avec l'ambition d'améliorer la performance de sa préparation en termes de cadence, de réassort mais aussi de doubler sa densité de stockage. Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations chez Cdiscount, précise que " la croissance de Cdiscount nous pousse à trouver des technologies encore plus agiles que d'habitude. Peu de système de préparation de commandes peuvent se vanter d'arriver à suivre des croissances soutenues. Le Skypod est taillé pour répondre à ce besoin d'agilité "

    L'intelligence artificielle et la robotique

    Selon le cabinet d'étude Gartner, le marché mondial de l'IA devrait croître de 70% en 2018 par rapport à 2017. Et même si ce pourcentage devrait décroitre les années suivantes, il serait encore respectivement de 62 et 39% en 2019 et 2020. Tractica, un autre cabinet, estime à près de 60 milliards de dollars le chiffre d'affaires qui sera généré par l'IA dans le monde d'ici 2025. L'Europe participera à hauteur de 14 milliards à ce chiffre d'affaires et la France a montré sa volonté d'être parmi les leaders de ce marché d'avenir. Le rapport Villani, publié en mars 2018, propose d'ailleurs de nombreuses pistes pour que la France s'impose sur la scène de l'IA.

    D'autre part, selon la Fédération internationale de la robotique (IFR), d'ici 2020, tous secteurs industriels confondus, ce seront plus de 1,7 million de nouveaux robots industriels qui seront installés dans des usines à travers le monde, en croissance de 21% dans la région Asie-Australie, de 16% sur le continent américain et de " seulement " 8% en Europe.

    Un marché qui compte déjà une belle concurrence

    Plusieurs entreprises et quelques startups se sont déjà positionnées sur ce secteur de la robotique d'entrepôt. Parmi celles-ci, citons les américains Fetch Robotics, Locus Robotics ou 6 River Systems mais aussi le britannique Ocado ou le français iFollow. Reste à connaitre la stratégie du japonais Softbank, qui a montré son intérêt pour la robotique en rachetant Boston Dynamics à Google et qui a pris une participation dans Aldebaran. Avec sa puissance financière énorme, il pourrait également devenir un concurrent de poids.

    Afin de conserver son avance, Exotec vient d'annoncer, en juin 2018, une levée de fonds de 15 millions d'euros auprès d'un nouvel entrant, Iris Capital, et de ses investisseurs historiques 360 Capital Partners et Breega. L'opération porte le montant total des fonds levés à un peu plus de 18 millions d'euros depuis 2015, année de sa création.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :