Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    La startup du mois : Lancey Energy Storage

    08 novembre 2019

    Créée en juin 2016, Lancey Energy Storage développe un radiateur électrique intelligent et connecté. Doté d'une batterie qui stocke de l'énergie quand elle est moins onéreuse pour les consommateurs, le radiateur permet aux habitants comme aux bailleurs de logements de réduire leurs factures énergétiques. Grâce à l'intelligence artificielle, l'équipement va adapter le chauffage en fonction des besoins réels de l'utilisateur.

    Un radiateur électrique qui permet d'économiser… l'électricité

    A partir d'une idée simple, intégrer une batterie dans l'équipement, le radiateur peut stocker l'énergie dont il aura besoin en temps utile. Il pourra même partager cette énergie avec d'autres équipements pendant les heures de forte consommation.

    Schématiquement, l'énergie accumulée dans la batterie sert à chauffer l'habitat lorsque les occupants sont présents et en ont besoin. La batterie va donc se charger durant les périodes les plus avantageuses ou même à partir de sources d'énergies renouvelables (panneaux solaires sur le toit de l'habitation) et ainsi limiter au mieux les pertes d'énergie.

    Pourquoi vouloir rendre intelligent un simple radiateur

    L'intelligence artificielle, qui utilise dans ce cas la technologie dite de " machine learning ", permet une amélioration constante de l'équipement en fonction des usages et du comportement spécifique de l'utilisateur. Le machine learning est une technologie qui utilise les grands volumes de données (le " big data ") pour autoprogrammer le système. Cette IA va permettre, en accumulant les données d'utilisation, d'anticiper la présence d'un ou plusieurs occupants dans un appartement ou dans un bâtiment. Ainsi, il est possible d'adapter le besoin en chaleur le plus rapidement possible et sans impact. Le convecteur peut fonctionner confortablement, au meilleur moment et uniquement lorsque le chauffage est utile.

    Le marché des particuliers dès 2020

    Le prix de l'électricité est, en France, légèrement en dessous de la moyenne européenne. Mais les dépenses en énergie pour le foyer (chauffage, éclairage…) et pour la voiture, représentent un poste très important dans le budget des ménages avec 8,5% en 2017 et même en augmentation de 0,2 point, selon le Commissariat général au développement durable. Aux évidentes raisons écologiques de baisser la consommation d'électricité si nous souhaitons laisser une planète viable à nos enfants, viennent donc s'ajouter de simples raisons économiques.

    Selon l'ADEME, en 2019, environ 31% des logements individuels et collectifs en France sont équipés d'un chauffage électrique. Il y a plus de 50 millions de convecteurs électriques en fonctionnement à l'heure actuelle. A eux seuls, ces équipements très énergivores consommeraient, selon Raphaël Meyer, le fondateur et président de Lancey Energy Storage, 30% de la production électrique française en période de pointe. Il existe donc un potentiel très important à améliorer les convecteurs. L'entreprise a intégré les solutions les plus performantes à l'heure actuelle dans ses radiateurs, et, y associant des capteurs pour déterminer la présence humaine et la température, a ajouté une intelligence artificielle pour un fonctionnement optimal.

    Une accumulation de distinctions prestigieuses

    L'entreprise a reçu, au CES de Las Vegas en 2018, le prix "Best of Innovation Award", dans la catégorie Electroménager, prix considéré comme l'une des distinctions les plus prestigieuses au monde. Elle était nominée au Grand Prix de l'Innovation Allianz 2018 à la Foire de Paris, aux côtés de Tefal, Moulinex, Kenwood, Dyson ou encore LG. Elle a aussi été victorieuse de concours " 10 000 Startups pour changer le monde " de La Tribune. Enfin, elle a reçu le prix EDF Pulse en 2016.

    L'entreprise a installé 600 radiateurs en 2019 et vise la commercialisation en série dès l'année prochaine avec 100 000 installations dans les cinq prochaines années. Raphaël Meyer ambitionne simplement de faire de son entreprise l'acteur numéro 1 du stockage de l'énergie décentralisée. Pour atteindre cet objectif, elle annonce en octobre 2019, une levée de fonds de 8 millions d'euros auprès d'Engie New Ventures, du président de Stelpro, leader canadien dans la fabrication et la commercialisation de radiateur électrique, de Business Angels, de l'Union européenne (subvention instrument PME) et de concours bancaires. Elle avait déjà obtenu une première levée de fonds de 1,3 M€ en amorçage lors de sa première année.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :