Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Lancement du plan "Action Cœur de ville 2"

    23 November 2022
    Cette lettre est réalisée par : Olivier Anceschi
    , Marie Fortier

    Le 21 novembre 2022, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Caroline Cayeux, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, ont lancé le plan "Action cœur de ville 2" afin de poursuivre la dynamisation des centres des villes moyennes tout en tenant compte des quartiers de gare, des entrées de ville et de la transition écologique.

    2017 - 2022 : 1ère phase d'Action cœur de ville

    La première phase d'Action Cœur de ville s'organisait autour de trois objectifs :

    - Revitaliser les centres-villes

    - Améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes

    - Conforter le rôle moteur de ces villes dans le développement du territoire

    Le bilan de cette première phase est positif :

    - +15% de fréquentation dans les villes bénéficiaires en 2021

    - Dynamisation commerciale, rénovation patrimoniale et rénovation de logements

    2022-2026 : Action Cœur de ville 2

    Action cœur de ville 2 sera un vecteur opérationnel et de confiance pour déployer les politiques prioritaires du gouvernement dans les territoires sur les transitions écologique, démographique et économique. En quoi consiste Action Coeur de ville 2 ?

    - Plus de 5 milliards d'euros sur 4 ans

    - Fil conducteur : lutter contre l'étalement urbain et adapter la ville au changement climatique via notamment la sobriété foncière et d'usages, la décarbonation et la nature en ville.

    - Si les interventions en centre-ville demeurent la priorité du programme, une attention particulière sera portée aux quartiers de gare et aux entrées de ville, qui constituent des secteurs clés pour assurer la transition écologique dans les villes moyennes.

    En ce sens, les ministres ont demandé aux préfets, en accord avec le maire, de suspendre davantage les projets d'installation de commerces en périphérie lorsque ces derniers sont préjudiciables à la revitalisation commerciale de leur centre-ville.

    Aussi, les ministres proposeront un dispositif dédié visant à redonner vie à des bâtiments historiques et emblématiques aujourd'hui laissés en friche.

    Les articles des experts SVP sur le même thème :