Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Le chaos syrien met la pression sur les cours pétroliers.

    09 September 2013

    Les tensions géopolitiques influencent à nouveau le marché pétrolier. Le cours du Brent a dépassé le seuil des 115 dollars à la fin du mois d'août; la moyenne mensuelle s'établissant à 111,3 dollars le baril contre 107,8 dollars en juillet.

    Situations à risque

    La Syrie demeure la raison principale de la hausse des cours du brut. En effet, les intervenants sur le marché pétrolier redoutent l'élargissement du conflit aux pays voisins. Cette perspective dope les cours du baril depuis le printemps. Par ailleurs, les terminaux pétroliers libyens ont ralenti leur activité, en raison de conflits sociaux. La production aurait chuté à 500.000 barils par jour, alors qu'elle avait, après la chute de Kadhafi en 2011, presque retrouvé son rythme de croisière, d'environ 1,5 million de Mb/j. En Egypte, les affrontements entre le pouvoir militaire et les partisans des Frères musulmans risqueraient de conduire à un blocage du Canal de Suez et de l'oléoduc Sumed. Enfin le Nigeria produit moins de brut qu'en 2012, compte tenu des sabotages d'oléoducs ces derniers mois.

    Maintien de la production de l'OPEP

    La production totale des pays de l'Organisation des pays producteurs de pétrole n'a quasiment pas baissé en août par rapport à juillet. Certains pays (Irak et Arabie saoudite) ont augmenté leur production pour assurer les objectifs de l'organisation. Aux Etats-Unis et au Canada, l'exploitation de brut issu de schiste poursuit sa croissance.

    Hausse du prix des carburants

    En France, le prix du gazole tend vers son niveau record. Fin août, le gazole se vendait en moyenne 1,37 euro/l dans les stations-services et 1,57 euro/litre pour le sans-plomb 95. Les records historiques atteints en 2012 étaient pour l'essence de 1,65 euro/l et pour le gazole de 1,46 euro/l.