Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Le contrat de travail en Chine : Durée du travail et repos

    11 September 2012
    Le salarié expatrié en Chine ne sera plus soumis aux 35 heures, mais à la durée légale chinoise, fixée à 40 heures hebdomadaires. Il faut garder à l'esprit que la Chine est un pays très vaste avec une règlementation qui peut être différente d'une région à l'autre. Ainsi, concernant les congés payés, le salarié aura entre 5 et 15 jours de congé annuel, selon la région dans laquelle il travaille.

    40 heures de travail hebdomadaire

    La durée du travail est fixée depuis le 1er mai 1995 à 40 heures hebdomadaires, à raison de 8 heures par jour. Il est possible d'étendre cette durée légale d'une à trois heures supplémentaires par jour, dans la limite de 36 heures par mois en cas de circonstances spéciales. Le salarié doit bénéficier de deux jours de repos consécutifs.

    La loi sur le contrat de travail de 2007, entrée en vigueur en 2008, apporte certaines précisions concernant le travail à temps partiel :

    le temps partiel correspond à un temps de travail de 4 heures maximum par jour et 24 heures maximum par semaine ;

    le contrat de travail à temps partiel est soumis à un régime dérogatoire : il n'y a pas de période d'essai, le contrat écrit n'est pas obligatoire, le salaire est fixé sur une base horaire et doit être versé au moins tous les 15 jours et le contrat peut être résilié à tout moment sans préavis et sans indemnité.

    5 à 15 jours de congés payés selon les régions

    Les salariés ayant plus d'un an d'ancienneté ont droit à des congés payés, variant de 5 à 15 jours par an selon la réglementation locale applicable.

    Les jours de congés officiels sont les suivants :

    nouvel an civil (1 jour)

    nouvel an chinois (3 jours)

    fête du travail du 1er mai (1 jour)

    fête nationale du 1er octobre (1 jour)

    La réglementation locale peut imposer des jours officiels de congés au titre des fêtes régionales.

    Cette lettre est réalisée par : Laure Istria, Robert Giovannelli, Say-yiek Chhe, Laureline Marcoult, Géraldine De Maria