Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Le licenciement des salariés doit désormais être motivé en Grèce

    23 octobre 2019

    Fini le temps où les salariés grecs pouvaient être licenciés sans que l'employeur ne donne de motifs. Depuis une importante réforme entrée en vigueur le 17 mai 2019, les employeurs ont désormais l'obligation de motiver le licenciement des salariés.

    La motivation du licenciement est obligatoire

    La loi grecque 4611/2019 a modifié plusieurs aspects du droit du travail, et en particulier ce qui touche à la motivation du licenciement.

    Les employeurs doivent, depuis l'entrée en vigueur de la loi, soit le 17 mai 2019, motiver les licenciements, ce qui n'était pas obligatoire jusqu'alors.

    Les motifs possibles sont précisés par la loi, et s'inspirent de la Charte sociale européenne :

    - capacité du salarié à effectuer le travail ;

    - comportement du salarié ;

    - exigences opérationnelles de l'entreprise.

    Depuis cette réforme, si un litige survient, ce sera à l'employeur de prouver que le licenciement repose sur un motif sérieux. La charge de la preuve reposait auparavant sur le salarié (prouver que le licenciement reposait sur un motif non sérieux).

    Le paiement des indemnités de licenciement

    Autre apport de la loi, les indemnités de licenciement doivent désormais être versées par virement bancaire au salarié et non plus en chèque ou espèce.

    Cette lettre est réalisée par : Laure Istria, Laureline Marcoult, Robert Giovannelli

    Les articles des experts SVP sur le même thème :