Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Le marché de l'alimentation aquacole en Europe

    26 juin 2020

    Les questions que vous vous posez sur ce marché : que représente le secteur en Europe ? Quelles sont ses perspectives de développement ? Quels sont les principaux acteurs, leurs offres, leurs implantations et leur stratégie ? Que vous soyez acheteur, responsable marketing, directeur financier... vous pouvez obtenir une analyse complète du  marché européen de l'alimentation aquacole, adaptée à votre besoin.

    Les données économiques

    Plus de 2 millions de tonnes d'alimentation aquacole ont été vendues en Europe en 2019, en progression de 5,8% par rapport à 2018.

    Ces volumes de ventes ont généré un chiffre d'affaires de 2,84 milliards de dollars US en 2019, en croissance de 6,7% par rapport à 2018.

    Le marché européen de l'alimentation aquacole représentait, en 2019, 4% du marché mondial en volume et 6% en valeur.

    Les tendances et les faits marquants

    La Norvège dominait le marché européen de l'alimentation aquacole en 2019 avec 46% de parts de marché en valeur.

    La Grèce se positionnait au second rang avec 12% de parts de marché en valeur, en 2019.

    Le soja était le premier ingrédient de l'alimentation aquacole en 2019 : 558 000 tonnes (27% du marché européen) d'aliments aquacoles à base de soja ont été vendues en Europe en 2019, en progression de 6,7% par rapport à 2018.

    Les acteurs

    De nombreux acteurs sont positionnés sur ce marché dynamique, à l'instar de : Avanti Feeds, Archer Daniels Midland, Biomin GmbH, Charoen Pokphand Foods, Ewos (Cargill), Geelen Counterflow, Hanpel Tech,  Norel Animal Nutrition, Ridley Corporation, Nutriad International, Purina Animal Nutrition.

    La plupart d'entre eux adoptent une stratégie de croissance par l'innovation produit et une volonté commune de respecter les principes du développement durable.

    Les enjeux

    Opportunités :

    • Le fort potentiel de développement de l'aquaculture en Europe : elle bénéficie d'un haut degré d'innovation technologique.
    • L'aquaculture est l'un des 5 secteurs à fort potentiel d'emplois et de croissance durable identifiés dans la stratégie de " croissance bleue " de l'Union européenne.
    • Les mesures de l'Union européenne en faveur de la filière aquacole face aux impacts de la pandémie de coronavirus, comprenant, notamment, un soutien à la suspension de la production et à la compensation des surcoûts supportés par les aquaculteurs.

    Menaces :

    Les faibles opportunités d'ouvertures de nouveaux sites aquacoles au regard de :

    • la concurrence au niveau des zones côtières et marines,
    • des préoccupations environnementales et des inquiétudes de l'opinion publique concernant les sites aquacoles, en particulier s'agissant de la sécurité alimentaire,
    • de l'importance des investissements initiaux et des coûts d'exploitation pour installer des sites " offshore " ou pour mettre en place des systèmes d'aquaculture en recirculation, notamment.

     

    Cette lettre est réalisée par : Laurence Flattard
    , Tanguy Audureau

    Les articles des experts SVP sur le même thème :