Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Le marché des drones civils professionnels en France

    04 février 2020

    Les questions que vous vous posez sur ce marché : que représente le secteur en France ? Quelles sont ses perspectives de développement ? Quels sont les principaux acteurs, leurs offres, leurs implantations et leur stratégie ? Que vous soyez acheteur, responsable marketing, directeur financier... vous pouvez obtenir une analyse complète du marché français des drones civils professionnels, adaptée à votre besoin.

    Les données économiques

    610 millions d'euros de chiffre d'affaires ont été générés par les ventes de drones civils en France, en 2018, en hausse de 42,4% en moyenne annuelle sur la période 2014-2018.

    • 27,7% de croissance annuelle sont prévus de 2018 à 2024.

    78% du marché français des drones civils en valeur étaient représentés par les drones professionnels, contre 22% pour les drones de loisir, en 2018.

    • 27.2% de progression annuelle sont prévus pour le segment des drones civils professionnels de 2018 à 2024.

    Les tendances et les faits marquants

    Le marché français présente un fort potentiel de développement à moyen terme.

    Néanmoins, il demeure actuellement bridé par des contraintes techniques, économiques et réglementaires, par exemple :

    • les problématiques de sécurité et de sûreté,
    • la démocratisation des usages à moyen et à long terme,
    • la concurrence étrangère.

    Les acteurs

    Le marché est fortement atomisé.

    40 constructeurs et 7 000 opérateurs étaient recensés par la Fédération professionnelle du drone civil, au début de l'année 2019, dont :

    • des auto-entrepreneurs,
    • de très petites entreprises,
    • une centaine de startups qui portent des projets technologiques.

    Parrot, Azur Drones, Delair Tech, Drone Volt figurent parmi les constructeurs leaders du marché en France.

    Les enjeux

    Opportunités :

    • l'importance du nombre de secteurs adressés et l'essor de l'usage des drones dans certains secteurs, à l'instar de l'audiovisuel, de l'inspection et de la surveillance des bâtiments, de la construction, également de l'agriculture, parmi l'un des nombreux débouchés prometteurs,
    • l'accompagnement des acteurs français du drone civil sur les marchés d'exportation, par la Direction générale des entreprises qui devrait permettre l'accélération du développement d'une véritable filière industrielle en France.

    Menaces :

    • le manque de maturité du marché : l'explosion du marché se fait toujours attendre du fait de ses contraintes structurelles, en particulier réglementaires, car l'uniformisation du cadre légal d'utilisation des drones civils en Europe ne se réalisera pas à court terme en Europe.
    Cette lettre est réalisée par : Laurence Flattard
    , Denis Kientz

    Les articles des experts SVP sur le même thème :