Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Le rebond des prix en février sans effet sur l'inflation 2015

    13 mars 2015

    En février 2015, la hausse de prix sur l'habillement (nouvelles collections), sur les services touristiques et sur les carburants a occasionné une augmentation de l'indice INSEE de 0,7% sur le mois. L'inflation annuelle reste toutefois négative (déflation) avec -0,3% après -0,4% en janvier. L'absence d'inflation devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

    Hausse saisonnière des prix sur l'habillement

    La fin des soldes d'hiver au début du mois de février a entrainé une augmentation des prix de l'habillement de 4,1% sur le mois, les prix restant toutefois bien inférieurs à ceux de février 2014 (-3,2%). Le prix des chaussures de ville progresse de 4,6% sur le mois (stable sur un an). Les autres produits manufacturés subissent des hausses de prix bien moindres, tels que les meubles (+0,9% sur le mois), les appareils électroménagers (+1,2% sur le mois) ou les équipements audiovisuels (+0,7%). L'indice des prix pour l'ensemble des produits manufacturés est en retrait de 1,7% sur un an.

    Le prix des carburants ne baisse plus

    L'effondrement des cours pétroliers s'est arrêté à la mi-janvier. Les prix des produits pétroliers ont ainsi augmenté de 4,7% sur le mois. Malgré ce rebond, le prix des carburants observé en février demeure en dessous du prix pratiqué en décembre 2014. Le prix du gazole progresse de 5% sur le mois (-12% sur un an), le prix du fuel domestique gagne près de 8% sur le mois (-17,3% sur un an).

    Augmentation des tarifs touristiques

    En février, les prix des services liés aux vacances d'hiver subissent des hausses conséquentes par rapport aux tarifs pratiqués en janvier et décembre derniers. Le prix des hébergements de vacances fait un bond de 22,3% sur le mois (+9,5% sur un an). Les tarifs de transport aérien et de voyages organisés progressent de 2% sur le mois.

    Aucune tension inflationniste en 2015

    Le Ministère des Finances a, début du mois, corrigé sa prévision d'inflation pour 2015. La nouvelle hypothèse retenue, notamment pour l'évolution du budget de l'Etat, est une inflation nulle contre +0,9% prévue dans le projet de loi de Finances de cet automne. La prévision du gouvernement rejoint les projections des instituts privés (entre -0,1% et +0,4%). L'INSEE, dans ses prévisions publiées en décembre, estimait que l'inflation resterait proche de zéro jusqu'en juin prochain.