Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Le webdesigner : L'atout indispensable de la communication par le web

    10 September 2012
    Profession : webdesigner. Son rôle ? Réaliser le design des interfaces web. Vaste marché puisque les acteurs économiques -entreprises, Collectivités, Administrations- l'ont bien compris : leur présence sur la toile est incontournable ! Ce professionnel n'est pas seulement un artiste... ses connaissances techniques lui permettent de faire face aux contraintes spécifiques du support tout en suivant la stratégie de communication de son client

    Sa mission : améliorer l'identité visuelle de l'entreprise

    Répondre à des problématiques de communication, revaloriser l'image d'une entreprise, séduire les internautes, promouvoir un évènement ou un produit : tels sont souvent les objectifs fixés au webdesigner.

    En charge de la conception et de la réalisation du design d'interface web, il va déterminer, à partir d'un cahier des charges défini avec l'entreprise, l'architecture d'un site ou d'une application, l'organisation des pages web et les modes de navigation possibles.

    A la frontière entre l'artiste et l'informaticien, il doit aussi imaginer charte graphique, illustrations et animations qui viendront enrichir cette interface. Et en fonction de la cible visée mais aussi des contraintes budgétaires et techniques de l'entreprise, il est amené à travailler sur différents supports, allant d'Internet aux mobiles, en passant par la vidéo.

    Des compétences techniques variées et solides

    Entre l'étude de faisabilité, la réalisation technique et la conception visuelle du site ou des supports de communication, nombreuses sont les connaissances que le webdesigner doit posséder.

    Il doit non seulement maîtriser les outils graphiques - comme Photoshop ou Illustrator - les techniques et codes du Web - comme XML, Javascript - mais aussi les règles de typographie et d'ergonomie.

    Ses qualités : créativité et réactivité

    Créatif et novateur, il est cependant rigoureux et sait travailler en équipe (avec le chef de projet et les infographistes notamment). Organisé et réactif, il s'adapte à la demande de ses clients et sait gérer son temps car il travaille souvent dans l'urgence.

    Où exerce-t-il ?

    Dans une agence web spécialisée en communication d'entreprise ou en publicité ou dans une SSII.

    Sa rémunération

    24k€ annuels en moyenne pour un débutant ; 36k€ pour un confirmé ; 50 k€ en fin de carrière.

    Son parcours : une double compétence technique et artistique

    Nombreuses sont les formations, allant du Bac+2 au Bac+5, qui permettent d'exercer en tant que webdesigner. Les écoles telles que les Gobelins ou l'Efficom et les licences et masters spécialisées en infographie et en création multimédia sont prisées par les recruteurs.

    Cependant, même s'il est le plus souvent issu de filière artistique ou de filière design / communication multimédia, certaines entreprises attendent du webdesigner qu'il ait complété son parcours par une formation plus informatique ou à l'inverse plus éditoriale.

    Et c'est grâce à cette double compétence qu'il pourra évoluer vers des postes de responsable d'édition ou de directeur artistique.

    Cette lettre est réalisée par : Céline Niterbuhl, Delphine Guidat, Richard Arjoun