Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Léger repli de l'inflation sur fond de tensions sociales en France

    27 décembre 2018

    Dans un contexte social compliqué, l'inflation continue de peser sur l'économie française. Au mois de novembre, l'indice des prix à la consommation augmente de +1,9% sur un an contre +2,2% en octobre dernier. Sur un mois, l'inflation se limite à -0,2%. L'évolution positive des prix de l'énergie est compensée par la baisse des produits manufacturés.

    Ralentissement des prix de l'énergie

    En novembre, selon l'INSEE, les prix de l'énergie ont finalement ralenti après une légère hausse le mois précédent. Les prix de l'énergie ont dans l'ensemble augmenté de +11,2% sur un an contre +13,8% en octobre. Les prix des produits pétroliers ont quant à eux été moins dynamiques que le mois précédent avec +14,7% sur un an contre +20,7% le mois précédent.

    Ce ralentissement des prix de l'énergie trouve sa source dans la forte diminution du baril de Brent sur les marchés. En effet, entre octobre et novembre, la cotation moyenne du baril de Brent est passée de 81,03$ à 64,75$, soit une baisse mensuelle de -20,1%. On notera que sur les douze derniers mois, l'évolution annuelle marque un net ralentissement puisque les cours du Brent ont augmenté de +3,2% en novembre contre +40,9% le mois précédent.

    Moindre baisse des prix manufacturés sur un an

    Pour le troisième mois consécutif, les prix des produits manufacturés ont diminué de -0,3% sur un an. Cette nouvelle baisse est en faible recul par rapport au mois dernier (-0,4% sur un an en octobre dernier). Cette baisse provient essentiellement des articles d'habillement et des produits de santé. A contrario, on note une évolution positive des prix des " autres produits manufacturés ".

    Dans le détail, on note que les prix des meubles ont évolué positivement de +0,6% sur un an contre -0,2% précédemment. Concernant les petits appareils électroménagers, on constate une nouvelle baisse des prix qui reste toutefois moins prononcée que le mois dernier avec -1,9% sur un an contre -4,1% en octobre.

    Cette lettre est réalisée par : Kader Berachoua, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :